Festival du Court : ceux qui l’aiment prennent le train

 Le 39ème Festival International du Court Métrage nous transporte d'un univers à l'autre. Une véritable invitation au voyage. Un Festival qui n'hésite pas à  prendre des chemins de traverse.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Depuis le début du Festival, des trains du polar circulent entre Paris et la capitale du court métrage : Clermont-Ferrand. A bord, des tablettes sont proposées aux voyageurs qui peuvent ainsi visionner une sélection de 8 courts métrages. Chacun est ensuite invité à voter pour son film préféré.
Ces films en compétition ont également été projetés dans le cadre du Festival International du Court Métrage, à Clermont-Ferrand.
Le prix SNCF du Polar est décerné dans trois catégories : roman, bande dessinée et court métrage. Sur l’ensemble de ces catégories, en 2016, ce sont 32.000 voyageurs qui ont participé, dans toute la France. Cette année, les voyageurs ont jusqu’au 31 mai 2017 pour donner leur avis.


 

Le Festival de Clermont-Ferrand est une invitation au voyage. Un voyage parfois sur les chapeaux de roue. Réalisées en voiture, de nombreuses scènes véhiculent toutes sortes d’émotions. Sans airbag, le spectateur est invité à boucler sa ceinture. Dans cette compilation d’extraits de films de la compétition, Brice Ordas, monteur à France 3 Auvergne, a rassemblé quelques-unes de ces scènes à vous couper le souffle.

 

Quand le Festival de Clermont-Ferrand nous invite au voyage, il est parfois conseillé de boucler sa ceinture.