Festival Europavox. Clara Luciani enflamme le public clermontois

Clara Luciani s'est produite devant une foule surchauffée par la canicule samedi 29 juin à Clermont-Ferrand dans le cadre du festival Europavox. Elle est tout de même parvenue à faire danser le public !

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Le parvis de la Coopérative de Mai était bien plein ce samedi 29 juin pour la prestation de Clara Luciani au festival Europavox de Clermont-Ferrand. On en était presque à se demander si la "petite" scène n'était pas trop petite pour l'accueillir.

Malgré la chaleur (pas loin de 39 degrés à l'ombre), le public a répondu présent en masse pour écouter l'artiste. Clara Luciani lance : "je sais qu'il fait quarante-douze degrés, je sais que c'est dur de vous demander ça : je voudrais vous voir danser sur le prochain morceau !" Puis, se ravisant face à la foule en sueur : "Ou alors onduler ?"
 

 
Ca tombe bien, voici "une chanson un peu caniculaire" : "Nue". Et ça marche : malgré la température, le public ondule en rythme.

Avant "Drôle d'époque", Clara Luciani s'inquiète à à nouveau pour la foule qui a pourtant été copieusement arrosée par le jet d'eau des agents de sécurité. "Ca va quand même ?" Réponse timide dans les rangs. Sourire. "Je vais appeler les secours alors !" Heureusement, la clameur lui indique que ça ne sera pas nécessaire. 
 
Le public trouve même l'énergie pour chanter "La Dernière Fois" en choeur. La température devient le fil conducteur du concert : "on a très chaud, on pourrait aller se baigner ? Je connais un endroit ..." Et voilà qu'elle lance "la Baie", reprise francisée du tube de Metronomy. "On est si bien" dit le refrain.
 
Et comment finir un concert aussi bouillant ? Sur "la Grenade" bien sûr ! Sans doute le titre le plus attendu avec sa ligne de basse enivrante. Pas de doute, "on est si bien" ...