• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Gilets jaunes : le centre-ville de Clermont-Ferrand sera-t-il accessible le 17 novembre ?

Dans le Puy-de-Dôme, les gilets jaunes prévoient de converger, à 13 heures samedi 17 novembre, vers la place de Jaude à Clermont-Ferrand. / © MaxPPP/Richard Brunel
Dans le Puy-de-Dôme, les gilets jaunes prévoient de converger, à 13 heures samedi 17 novembre, vers la place de Jaude à Clermont-Ferrand. / © MaxPPP/Richard Brunel

La préfecture du Puy-de-Dôme s’inquiète de la décision des gilets jaunes de converger, samedi 17 novembre, sur Clermont-Ferrand. Elle craint un engorgement de la ville, incite la population à limiter les déplacements et rappelle l’importance de laisser circuler les véhicules d’urgence.
 

Par D.Cros

Les gilets jaunes se mobiliseront, dans toute la France, samedi 17 novembre. En Auvergne, de nombreux rassemblements sont d’ores et déjà prévus. Dans le Puy-de-Dôme, les manifestants se rassembleront dès 7/8 heures du matin dans plusieurs villes : Clermont-Ferrand, Cournon-d’Auvergne, Issoire ou encore Riom… Ils ont ensuite annoncé qu'ils prévoient de converger vers la place de Jaude, en plein cœur de Clermont-Ferrand, en début d’après-midi sur les coups de 13 heures.
 

Un rassemblement massif qui inquiète les autorités et la Préfecture du Puy-de-Dôme. Lors d’une réunion, jeudi 15 novembre, la Préfecture a indiqué sa crainte d’une congestion des transports et un blocage de la circulation des véhicules d’urgence.

Éviter de se déplacer

Quelle sera l’ampleur de la mobilisation? Les manifestants vont-ils restés sur leurs lieux de mobilisation ou vont-il se rendre massivement à Clermont-Ferrand ? Pour l’heure, pas de réponse à ses questions. Le nombre de personnes amené à converger vers Clermont-Ferrand reste inconnu.

La Préfecture du Puy-de-Dôme incite la population à limiter et à reporter ses déplacements prévus le samedi 17 novembre. Le but : éviter un engorgement de la capitale
auvergnate et éviter de rester bloquer avec son véhicule dans une opération escargot.


Priorité aux véhicules de l’urgence

Il est primordial que les véhicules de secours puissent circuler ce jour-là. La préfecture rappelle que toute la difficulté d’un tel événement réside dans le fait de parvenir à concilier la liberté de manifester, avec la liberté de circuler et la sécurité de tous.

Les forces de l’ordre seront mobilisées en nombre. La Préfecture a indiqué que si le péage de Gerzat était bloqué par les manifestants, une intervention serait menée pour le débloquer.

Une réunion entre les organisateurs et la Préfecture du Puy-de-Dôme est prévue, jeudi 15 novembre, à 18h30 dans les locaux de la Préfecture pour faire le point sur la mobilisation à venir.

Sur le même sujet

Abattage des platanes malades à Grenoble

Les + Lus