• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Gilets jaunes : certains commerçants de Clermont-Ferrand veulent avancer les soldes

Selon certains commerçants, avancer la date des soldes pourrait permettre de rattraper en partie le manque à gagner du mois de décembre. / © V.C/ France 3 Auvergne
Selon certains commerçants, avancer la date des soldes pourrait permettre de rattraper en partie le manque à gagner du mois de décembre. / © V.C/ France 3 Auvergne

Après un mois de décembre marqué par les manifestations et les blocages des gilets jaunes, la "Confédération des commerçants de France" souhaiterait avancer la date des soldes prévus le 9 janvier. Qu’en pensent les commerçants de Clermont-Ferrand ?

Par Karim Baila

Faut-il avancer la date des soldes ? C’est le souhait de la « Confédération des commerçants de France » qui demande au gouvernement d’avancer cette période de rabais d’une semaine. En principe, les soldes d’hiver doivent débuter le 9 janvier prochain. Après un mois de décembre souvent compliqué à cause des blocages et des manifestations des « gilets jaunes », cela pourrait permettre de relancer la consommation.

Dans le centre-ville de Clermont-Ferrand, les commerçants sont plutôt favorables à cette proposition.

 « On a perdu entre moins 30 et 70% de chiffre d’affaire. Des soldes plus tôt pourraient être une bonne idée et rattraper ce manque à gagner » explique la gérante d’une boutique de chaussures.
 


Mais pour le président de l’association « Cœur de ville », difficile d’organiser des soldes en une semaine à peine.  « Il faut savoir qu’il faut du temps pour préparer les soldes. Il faut souvent aussi renforcer les équipes », souligne Mickael Chaillaud.

En décembre, le chiffre d'affaire des commerçants indépendants a été moins bon que l'an passé. Une baisse moyenne de 25% par rapport à 2017.
 

Sur le même sujet

Sortie de prison Tuna Altinel

Les + Lus