Gilets jaunes : la manifestation de Clermont-Ferrand est-elle en train de déraper ?

La manifestation des gilets jaunes réunis place de Jaude, à Clermont-Ferrand, samedi 17 novembre, serait-elle en train de déraper ? En début d’après-midi, la police a été obligée d’intervenir pour maîtriser un groupe visiblement alcoolisé.
 

En début d'après-midi, à Clermont-Ferrand, la police a été obligée d'intervenir pour maîtriser un petit groupe de gilets jaunes.
En début d'après-midi, à Clermont-Ferrand, la police a été obligée d'intervenir pour maîtriser un petit groupe de gilets jaunes. © N. Hugot / France 3 Auvergne
Samedi 17 novembre, les gilets jaunes ont fait irruption dans le centre Jaude pour contraindre les commerçants à baisser le rideau. Sur la place emblématique de Clermont-Ferrand, visiblement le mot d’ordre était de bloquer les commerces. La tension entre manifestants et clients était palpable. Les manifestants ont également tenté de pénétrer en force à la Fnac.

Devant le cinéma Le Paris, la police a été obligée d’intervenir. Des gilets jaunes, fortement alcoolisés selon les forces de l’ordre, ont bousculé des clients qui souhaitaient voir un film. « Certains gilets jaunes qui avaient décidé qu’aujourd’hui on ne consommait pas, ont tenté de bloquer le cinéma", explique la police. Des clients avec des enfants ont été bousculés par la poignée de gilets jaunes. La police a voulu alors s’interposer. Les fonctionnaires ont été à leur tour bousculés. Une altercation a alors eu lieu et la police a été obligée d’utiliser des gaz lacrymogènes pour calmer le petit groupe.

Peu avant ces faits et avant le blocage des commerces par des gilets jaunes, les organisateurs de la manifestation avaient décidé de mettre un terme au rassemblement.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
prix du carburant consommation économie faits divers