INSOLITE. A Clermont-Ferrand, le Père Noël est aussi chauffeur de bus

Tous les jours du 16 au 24 décembre, Michel, conducteur de bus, enfile son plus beau costume de Père Noël pour assurer les trajets de la ligne 43 entre Champeix et Clermont-Ferrand.

Michel, chauffeur de bus à Clermont-Ferrand, enfile la barbe du Père Noël tous les jours du 16 au 24 décembre.
Michel, chauffeur de bus à Clermont-Ferrand, enfile la barbe du Père Noël tous les jours du 16 au 24 décembre. © A.Belhassen/France3 Auvergne
Sur le parking de la gare routière, le Père Noël déambule, croise quelques passants, leur demande s'ils ont été sages cette année, et leur offre quelques bonbons sortis de ses poches ou de son panier. Derrière l'impressionnant costume, se cache Michel âgé d'une soixantaine d'années et chauffeur de bus sur la ligne 43 entre Champeix et Clermont-Ferrand.

Depuis trois ans, il enfile le costume du Père Noël. A l'origine de cette initiative : un autre chauffeur de bus au Canada qui effectuait sa tournée avec le même déguisement. Michel n'a pas hésité une seconde à chausser les bottes et à se parer d'une longue barbe blanche après les autorisations du conseil départemental.

Du 16 au 24 décembre, il fait tout pour apporter de la fantaisie aux usagers de sa ligne : "Les gens ont le sourire, les enfants ont des étoiles dans les yeux", se réjouit-il avant de poursuivre : "Lorsque je m'arrête au feu rouge, les automobilistes me regardent avec étonnement puis me font des signes d'encouragement. Les journées sont plus agréables pour tout le monde."

Le Père Noël veille aux titres de transport

Tristan et Jacqueline attendent leur bus sur un banc de la gare routière. A la vue du Père Noël, ils se précipitent pour le saluer : "C'est super sympa ! Je trouve que c'est très original, ça rajoute un peu de gaieté. Ce serait une bonne chose qu'il y ait plus d'initiatives de ce genre", s'enthousiasme Jacqueline.

Mais Michel tient à rester le seul Père Noël parmi les chauffeurs de bus : "S'il y en a un sur chaque ligne, on perd en magie", explique Michel. A l'intérieur de l'espace repos dédié aux conducteurs, ses collègues ont une autre raison : "Il le fait mieux que tout le monde, on ne pourrait pas rivaliser."
 
Il faut dire que le chauffeur de la ligne 43 a sorti les grands moyens. A l'intérieur de son véhicule, Michel a disposé trois guirlandes lumineuses, un petit sapin, et même une hotte qui occupe un siège à l'entrée. Quelques bonbons traînent sur un plateau. Le Père Noël va se fournir en confiseries auprès du supermaché du coin, en échange de quelques passages dans la grande surface : "Je continue de jouer le personnage en dehors de mon service."

A chaque entrée de voyageurs, il prend la voix grave du Père Noël. Tous se prennent au jeu. Il donne ensuite quelques confiseries en échange des bonnes manières : un bonjour et la validation du titre de transport. "Je suis bien plus fatigué que d'habitude quand je termine ma journée, mais ça valait la peine rien que pour le sourire des enfants."
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
noël transports en commun transports insolite
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter