Isaia Toeava ne reste pas à l’ASM Clermont Auvergne

Arrivé en 2016 à l'ASM Clermont Auvergne, l'arrière néo-zélandais Isaia Toeava a annoncé mercredi 15 janvier qu'il quittait le club à la fin de la saison. / © REMY GABALDA / AFP
Arrivé en 2016 à l'ASM Clermont Auvergne, l'arrière néo-zélandais Isaia Toeava a annoncé mercredi 15 janvier qu'il quittait le club à la fin de la saison. / © REMY GABALDA / AFP

Mercredi 15 janvier, Isaia Toeava a annoncé qu’il ne resterait pas à l’ASM Clermont Auvergne au terme de son contrat en ce fin de saison. La veille, le Néo-Zélandais avait évoqué laissé planer le doute quant à son avenir au sein du club.
 

Par C. L avec AFP

Mercredi 15 janvier, l'arrière champion du monde 2011 Isaia Toeava a annoncé qu’il ne sera pas conservé par l’ASM Clermont Auvergne au terme de son contrat en fin de ce saison. "J'ai eu un entretien avec Franck (Azema, son entraîneur, NDLR) dimanche après le match. Malheureusement pour moi, mon séjour à Clermont va se terminer et c'est donc ma dernière année à Clermont", a déclaré à l'AFP Isaia Toeava, 34 ans.

Une arrivée en 2016

L'arrière, arrivé en 2016 en Auvergne, a marqué 11 essais en 64 apparitions. "Je vais juste essayer de m'amuser, et peut-être pourrons-nous gagner le championnat avant mon départ", a-t-il ajouté, se disant "ouvert" à d'autres clubs. "Avant de prendre une décision, je dois en parler avec ma famille et surtout avec ma femme. (...) La France a une belle culture, nous devons voir ce que la famille en pense", a-t-il continué. Toeava a également joué dans plusieurs franchises néo-zélandaises de Super Rugby, dont les Auckland Blues (2006-2012), avant de partir quatre saisons au Japon.

La piste japonaise

Selon le Midi olympique, l’ASM Clermont Auvergne, qui ne prolongera pas non plus l'arrière anglais Nick Abendanon au terme de la saison, serait en revanche proche de conclure un accord avec l'ailier japonais Kotaro Matsushima, 26 ans, une des révélations du dernier Mondial.

 

Sur le même sujet

Les + Lus