Jean-Michel Guillon : « Je suis un fan de l’ASM Clermont Auvergne »

Publié le
Écrit par Catherine Lopes

Jeudi 30 juillet, le nouveau président de l’ASM Clermont Auvergne, Jean-Michel Guillon, a tenu une conférence de presse. Il a rappelé son attachement au club.
 

Fraîchement élu la veille, Jean-Michel Guillon, nouveau président de l’ASM Clermont Auvergne, a tenu sa première conférence de presse, jeudi 30 juillet, au stade Marcel-Michelin de Clermont-Ferrand. Il a d’abord tenu à rappeler son affection pour le club : « Je suis un amoureux du sport. Contrairement à Eric de Cromières je n’ai pas pratiqué le rugby en universitaire. Est-ce que cela veut dire que ça doit être un des critères de choix du nouveau président de l’ASM ? Je pense que de ce point de vue, René Fontès n’avait pas pratiqué non plus. Mais j’ai pratiqué tous les sports que l’on puisse imaginer. Ce qui est le plus important pour l’ASM est que je suis tombé dans la marmite du rugby dès que je suis revenu en 2008 à Clermont-Ferrand. J’ai suivi quelques campagnes intéressantes, motivantes, passionnantes au cours de ces dernières années. Je suis un fan de l’ASM Clermont Auvergne ».

Des valeurs communes à Michelin et au club

Issu du sérail de Michelin, Jean-Michel Guillon a mis en avant les liens entre le club et le manufacturier : « Michelin, quand on regarde les différents sponsors du club, a encore un poids important dans le sponsorship du club. Le parallèle que je fais entre l’ASM rugby, l’ASM omnisports et Michelin est que à la fin il y a un certain nombre de valeurs que l’on partage avec l’entreprise et l’intérêt que l’on peut avoir au niveau d’un Conseil d’administration de choisir un cadre de Michelin est aussi de lancer un message très clair dans un monde du rugby qui est en train d’évoluer et qui pourrait évoluer vers de nouvelles valeurs. Ces valeurs, qu’on met en évidence dans le rugby d’aujourd’hui sont l’engagement, la passion, le fait de travailler toujours dans la loyauté et avec des règles sportives, et pas liées à d’autres intérêts. Cela amène dans quelques cas des hauts cadres de Michelin, qui ont incarné ces valeurs, à les incarner au niveau de l’ASM rugby ».

L'importance de la performance

Le nouveau président a défini son rôle à venir : « Le fondement d’un club comme l’ASM est la performance. Ce sont les joueurs qui représentent la performance. Mon rôle en tant que président  est de faire en sorte qu’on crée les conditions de cette performance sur le terrain. J’ai vu les joueurs. On a eu une rencontre avec les membres du staff de l’ASM ».

Un dossier brûlant

Jean-Michel Guillon sera rapidement dans le grand bain. Il devra gérer plusieurs dossiers, dont un premier lié à la crise sanitaire. Il conclut : « La première urgence pour nous, économiquement, financièrement, est de faire en sorte que les premiers matchs puissent se faire avec une jauge qui soit supérieure à 5 000 places. Le décret sorti dernièrement donne la possibilité aux clubs, à partir du moment où il met en place les conditions de réception, d’augmenter cette jauge. C’est notre objectif. On travaille déjà avec la préfecture ». Le nouveau président de l’ASM Clermont Auvergne a indiqué qu’il se ferait discret vis-à-vis des médias. Il doit entrer en contact dans les prochains jours avec ses homologues du Top 14.