La maman d'Alexie et Raphaël reçue par le Procureur de la République

Marche blanche pour Alexie 9 ans et Raphaël 8 ans le 1er juin à Chappes (Puy-de-Dôme) / © France 3 Auvergne
Marche blanche pour Alexie 9 ans et Raphaël 8 ans le 1er juin à Chappes (Puy-de-Dôme) / © France 3 Auvergne

Corinne Serre, la mère d'Alexie et Raphaël, a été reçue le 3 juin par le Procureur de la République de Clermont-Ferrand. Ses deux enfants ont été retrouvés morts dans un camping-car incendié volontairement par leur père. Elle reproche aux autorités de ne pas avoir déclenché l'alerte enlèvement.

Par France 3 Auvergne

Corinne Serre, la mère d'Alexie et Raphaël, a été reçue le 3 juin par le Procureur de la République de Clermont-Ferrand. Ses deux enfants ont été retrouvés morts dans un camping-car incendié volontairement par leur père. Le couple était en instance de divorce. Elle reproche aux autorités de ne pas avoir déclenché l'alerte enlèvement, estimant que la vie de ses enfants aurait pu être sauvée.

Une semaine après ce drame, la maman des deux enfants a témoigné sur France 3 Auvergne. Le père de famille qui vivait séparément avait le week-end la garde d’Alexie et Raphaël, mais il ne les a pas raccompagnés au domicile de la mère le dimanche soir comme prévu. Elle ne comprend pas que l’alerte enlèvement n’ait pas été déclenchée malgré les menaces que l’homme avait proférées à plusieurs reprises.Corinne Serre a également exprimé sa douleur et sa colère lors d'une marche blanche à Chappes (Puy-de-Dôme).

Assistée par son conseil Maître Fribourg, la mère d'Alexis et Raphaël a été reçue par le Procureur de la République. Elle a déposé sur son bureau une photographie de ses enfants. Corinne Serre a notamment rappelé sa détermination face au représentant de la justice : " Il faut faire avancer la loi pour que ce genre de tragédie n'arrive plus et que les non-représentations d'enfants ne soient plus banalisées par les forces de l'ordre, notamment lorsqu'ils ont eu connaissance d'informations particulièrement inquiétantes.

A l'issue de cette réunion, Maître Charles Fribourg indique que le Procureur de la République s'est engagé à ce que l'enquête se poursuive. Selon les réponses qui lui seront apportées, Corinne Serre se réserve la possiblité de poursuivre "toute personne" qu'elle estimerait "responsable d'une telle tragédie".



Sur le même sujet

Les + Lus