METEO. On vous explique tout sur cette "patate anticyclonique" arrivée en Auvergne

Ces derniers jours, vous avez peut-être entendu parler d’une « patate anticyclonique » qui est arrivée en France. On vous explique ce phénomène météo qui aboutit à un temps calme, sec mais pas forcément ensoleillé en Auvergne.

C’est une expression que tous les présentateurs météo utilisent ces derniers jours : depuis ce vendredi 15 décembre, une « patate anticyclonique » est au-dessus de la France. Ce phénomène météorologique porte un nom original mais il est tout à fait habituel. Alexandre Letort, prévisionniste à Météovergne, indique : « Il n’y a aucun phénomène remarquable ou exceptionnel. Il s’agit juste d’un anticyclone. On dit en météo que c’est un centre d’actions, un vaste volume dans lequel l’air tend à descendre, ce qui crée une compression de l’air en s’approchant du sol. C’est tout l’inverse d’une dépression, où l’air monte et favorise la formation de nuages. Dans l’anticyclone, comme l’air descend, aucun nuage ne se forme dedans ». Il explique pourquoi cette expression a été utilisée : « Ce terme a été inventé par la communauté météo pro ou amateur car l’anticyclone est quelque chose d’assez massif, qui est compliqué à déloger. Il y a donc cette image de la patate, à la forme lourde. Cela signifie que cela bloque toute dynamique météo. Cela peut résister et être là pendant un bout de temps. C’est un terme un peu trivial qui n’existe pas dans les vieux manuels météorologiques ».

 

Des hautes pressions remarquables

Seul fait vraiment notable, la présence de hautes pressions : « Cette "patate anticyclonique" est déjà là. Il y a déjà de fortes pressions. C’est un anticyclone remarquable car on a une pression au sol qui va monter à plus de 1 040 hPa. Il va s’affirmer tout au long du week-end et il sera présent au moins jusqu’à mardi. On ne sera pas loin du record de pression en France ». L’anticyclone est centré sur le nord-est du pays. Mais selon les saisons, il n’est pas forcément accompagné de beau temps. Alexandre Letort souligne : « En plein été, c’est synonyme de grand beau temps. En hiver, c’est plus compliqué. En effet, les nuits sont plus longues, le soleil est bas sur l’horizon. S’il y a de l’humidité qui est encore présente en bas, comme en ce moment, les nuages bas ou les brouillards qui se forment ou qui sont encore là vont rester bloqués. Ainsi, par exemple en Limagne, on peut être sous un anticyclone pendant plusieurs jours et ne pas voir le soleil du tout : on reste dans la grisaille avec ces nuages bas. A l’inverse, le Sancy ou la Chaîne des puys seront sous le soleil et dans l’air très sec de l’anticyclone ».

Un temps calme jusqu'à mardi

Le prévisionniste détaille la météo à venir en Auvergne : « Samedi, on aura une belle mer de nuages qui va se former. Les nuages bas vont être bloqués en direction de la Limagne. Dès qu’on est sur les hauteurs, les nuages bas sont plaqués par l’anticyclone plus bas. On va avoir des fortes inversions de températures en Auvergne. La nuit, l’air froid est bloqué plus bas. Il fera plus froid en plaine et dans les vallées que sur les sommets. On aura souvent du gel en bas mais sur les sommets, les températures resteront très douces le jour et la nuit ». Le temps sera calme en Auvergne jusqu’à mardi : « La situation peut commencer à se dégrader à partir de mercredi. Le temps serait plus humide en fin de semaine. Initialement, on avait des scénarios qui tendaient vers un temps très perturbé, voire tempétueux. Mais cela devrait être beaucoup plus modéré, avec un temps plus frais en montagne, parfois pluvieux et venteux ».
Le prévisionniste évoque la situation en montagne : « Dans le Sancy, on a eu une petite couche de neige humide de 5 à 10 cm à 1 300 m. Malgré la douceur, la neige va regeler et rester. Il n’y a pas de perspectives pour un enneigement significatif dans les prochains jours ». Dans le Sancy, il n’y aura pas forcément de chutes de neige à Noël.