"Notre projet répond à un vrai besoin" : ils ouvrent une librairie dans une petite commune du Puy-de-Dôme

À Saint-Amant-Tallende, près de Clermont-Ferrand, les habitants accueillent un nouveau commerce. Ouverte début décembre, la librairie de la Monne est un projet mené par Anne-Laure et Johann Guillaut-Bachet, un couple originaire d'un petit village de l'Isère. Une boutique qui a déjà trouvé sa place auprès de ses habitants.

Depuis 10 jours, Anne-Laure Guillaut-Bachet enchaîne les conseils : "J'ai de très beaux albums. Je pense à Kyman. Je vais vous montrer ce que j'ai. J'ai celui-ci, Le souffle du vent, que je trouve magnifique." Professeure de philosophie pendant 15 ans, elle a délaissé les salles de classe pour l'ouverture de sa librairie à Saint-Amant-Tallende (Puy-de-Dôme), qui ne désemplit pas. "On a bien conscience qu'il y a l'euphorie de l'ouverture et les fêtes de Noël. Mais pour nous, ça ne pouvait pas être plus enthousiasmant. On est vraiment super content de voir la reconnaissance des habitants et de sentir que notre projet répond à un vrai besoin."

Un besoin de proximité

Un vrai besoin, car la commune de Saint-Amant-Tallende et ses 1 700 habitants ne possédaient pas ce type de boutique. La librairie de la Monne a rapidement suscité l'engouement, avec un atout, non négligeable, selon Isabelle, une habitante : "C'est la proximité. C'est bien pour faire vivre la commune et les villages environnants."

durée de la vidéo : 00h01mn43s
À Saint-Amant-Tallende (Puy-de-Dôme), les habitants accueillent un nouveau commerce. Ouverte le 1er décembre, la Librairie de la Monne est un projet mené par Anne-Laure et Johann Guillaut-Bachet, un couple originaire d'un petit village de l'Isère. Une boutique, qui a déjà trouvé sa place auprès de ses habitants. ©M.Le Bobinnec/M.Verlaine/M.Canuto/ France 3 Auvergne

Éliane, une autre habitante, ajoute : "On n'aura plus besoin de se déplacer pour aller chercher des livres. On pourra acheter son livre en faisant ses courses, c'est magique. Et puis ça permettra de ne plus commander sur Amazon, j'imagine."

Des projets plein la tête

Originaire du Vercors, le couple s'est lancé dans ce projet après son départ à Casablanca il y a 3 ans. Une première visite du local en février, puis tout s'est enchaîné pour leur nouvelle vie. Romancier, Johann, lui, est dans son élément. Il raconte : "J'ai l'impression qu'on a trouvé un super compromis. Au niveau professionnel, c'est génial, en tout cas pour l'instant, d'ouvrir la librairie. On a appris plein de choses. On a encore plein de trucs à développer." Dans les projets justement, il y a des envies d'ateliers d'écriture ou de philosophie. Mais le premier d'entre eux sera l'aménagement d'un salon de thé, prévu début 2024.

-Propos recueillis par Marie Lebobinnec pour France 3 Auvergne