Le nouveau billet de 20 euros est imprimé à Chamalières (63)

Le nouveau billet de 20 euros disponible désormais dans les 19 pays de la zone euro est imprimé par la Banque de France à Chamalières (Puy-de-Dôme) qui a produit 44% du stock en circulation. Il est plus coloré et surtout comporte plus de marques de sécurité.

Le nouveau billet de 20 euros (vidéo) est disponible depuis le 25 novembre dans tous les distributeurs de la zone euro. C’est le dernier né de la série Europe, dont les caractères de sécurité renforcés doivent rendre plus difficile sa contrefaçon.

Près de 44% de ces billets sont fabriqués en Auvergne, la Banque Centrale Européenne a fait appel à 4 papetiers dont l’usine de Longues et 7 imprimeries, dont celle de Chamalières dans le Puy-de-Dôme. La France a déjà produit 1,9 milliards de coupures.

Ce billet est doté des mêmes critères de sécurité que les précédents mais il comporte des caractères de sécurité supplémentaires comme une fenêtre portait située dans l’hologramme qui permet de faire apparaitre un portrait de la déesse Europe lorsque l’on présente le billet face à la lumière. Il reprend aussi les améliorations apportées aux nouveaux billets de cinq et dix euros : le chiffre 20 est de couleur émeraude avec un effet lumineux et de changement de teinte, il passe du vert au bleu selon la manière dont le billet est incliné.

La production de ce nouveau billet fait partie d’une phase de renouvellement de la collection, la BCE avait lancé en 2013 le nouveau billet de 5 euros, et celui de 10 euros en septembre 2014. L’opération se poursuivra avec la sortie d’une nouvelle coupure de 50 euros au deuxième trimestre 2017, puis les billets de 100, 200 et 500 euros seront progressivement renouvelés.

Le nouveau billet de 20 euros est disponible depuis le 25 novembre dans tous les distributeurs de la zone euro. C’est le dernier-né de la série Europe, dont les caractères de sécurité renforcés doivent rendre plus difficile sa contrefaçon. Près de 44% de ces billets sont fabriqués en Auvergne, la Banque centrale européenne a fait appel à 4 papetiers dont l’usine de Longues et 7 imprimeries, dont celle de Chamalières dans le Puy-de-Dôme. La France a déjà produit 1,9 milliards de coupures. Intervenants : Pascal Carpentier, formateur hautentification et Stepahn Klodzinski, caissier à la Banque de France. ©France 3 Auvergne

 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité