• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Numérique : des start-up du Puy-de-Dôme et de Haute-Savoie au service des agriculteurs

Le numérique bouleverse le monde agricole et propose de nouveaux outils pour améliorer la productivité des exploitations. / © JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP
Le numérique bouleverse le monde agricole et propose de nouveaux outils pour améliorer la productivité des exploitations. / © JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP

Les agriculteurs ont de plus en plus recours à des outils numériques dernier cri. Au salon de l’agriculture,  des start-up de la région Auvergne-Rhône-Alpes proposent des innovations pour faciliter le travail des agriculteurs. 

Par Virginie Cooke

Au salon de l’agriculture à Paris, tout un espace met en lumière les dernières innovations et outils numériques destinés aux agriculteurs. Plus d’une vingtaine de start-up sont présentes, certaines sont originaires de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Une start-up originaire de Haute-Savoie propose aux éleveurs plusieurs outils pour gérer leurs pâtures plus facilement. Ils ont par exemple inventé un boîtier connecté qui doit être installé sur la clôture. Son but ? Éviter que les troupeaux s’enfuient. Le boîtier mesure en permanence le niveau de tension électrique. S’il n’y a plus assez de jus, l’éleveur est alerté par sms.



Autre exemple, une start-up clermontoise a créé une plateforme qui propose des outils de gestion des risques économiques. Quand faut-il vendre son blé ? Quand acheter son fioul ? Cet outil indique le moment où le cours du marché est le plus favorable, c’est une aide à la prise de décision.



« Je produis 400 tonnes de blé par exemple, on a des cours qui peuvent varier de 20, 30, 40 euros. Il suffit de multiplier ces 400 tonnes par 40 euros et on s’aperçoit que c’est vite un revenu. Aujourd’hui, on n’est pas dans une situation où l’on peut se permettre de perdre beaucoup d’argent », explique Cyril Champenois, Céréalier à Saulces-Monclin (Ardennes).

Le numérique est une promesse pour gagner en productivité et pourrait aider les agriculteurs à améliorer leurs revenus. Des innovations qui séduisent de plus en plus. Au salon de l’agriculture, le nombre de stat-up du numérique présentes a pratiquement doublé entre 2016 et 2018.

L'agriculture à l'heure du numérique
Au salon de l'agriculture, une vingtaine de start-up proposent des innovations pour faciliter le travail des agriculteurs. Intervenants : Emile-Henri Macke (éleveur), Martin Coudière (cofondateur de Pampaas, Haute-Savoie), Cyril Champenois (céréalier) et Roland Zimmerman (confondateur et PDG de "piloter sa ferme, Puy-de-Dôme).  - Sandrine Montero, Marion Feutry et Laurent Bortolazzo. Montage de Sandra Sonder.

 

Sur le même sujet

Abattage des platanes malades à Grenoble

Les + Lus