Patinage : pourquoi Papadakis et Cizeron font l’impasse sur les Championnats d’Europe

Publié le
Écrit par C. L avec AFP
Afin de se préserver avant les JO, le duo de patineurs Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron renoncent aux Championnats d'Europe en Estonie.
Afin de se préserver avant les JO, le duo de patineurs Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron renoncent aux Championnats d'Europe en Estonie. © MARCO BERTORELLO / AFP

Gabriella Papadekis et Guillaume Cizeron ne partiront pas à la conquête d’un sixième titre de champions d’Europe. On vous explique pourquoi les patineurs, originaires de Clermont-Ferrand, n’iront pas en Estonie du 10 au 16 janvier.

Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron, vice-champions olympiques 2018 de danse sur glace en quête d'or aux Jeux de Pékin dans un mois (4-20 février), ont décidé par précaution sanitaire de ne pas participer aux Championnats d'Europe de patinage artistique, a annoncé la Fédération française des sports de glace (FFSG) jeudi 6 janvier. Les patineurs sont originaires de Clermont-Ferrand. La compétition est prévue à Tallin, du 10 au 16 janvier. « Compte tenu des conditions sanitaires et de l'évolution du COVID dans le monde, et plus particulièrement en Europe, le couple, qui s'entraîne à Montréal, a jugé irraisonnable de voyager et de prendre le risque de contracter le COVID, explique la fédération dans un communiqué. Être testés positif à ce stade remettrait en cause leur préparation, voire leur participation aux Jeux" de Pékin, dans moins d'un mois.        

                                

Pas de duel avec les Russes avant les JO

Ces Championnats d'Europe devaient être la dernière compétition internationale des deux danseurs français avant les JO-2022. Cette décision signifie que Papadakis et Cizeron n'affronteront pas avant Pékin leur principaux rivaux, les Russes Victoria Sinitsina et Nikita Katsalapov, qui les avaient privés de justesse de l'or européen en 2020 et avaient été sacrés champions du monde en leur absence en 2021. Les deux duos devaient initialement se retrouver à deux reprises en un mois, entre décembre et janvier. Mais la première échéance, la prestigieuse finale du Grand Prix, prévue à Osaka (Japon), a été annulée. Et Papadakis et Cizeron ont donc choisi de renoncer à la deuxième.

Une absence due à la pandémie

Revenu à la compétition fin septembre après vingt mois sans, en raison de la pandémie de COVID et des difficultés de voyage inhérentes, le tandem français, aussi quadruple champion du monde (2015, 2016, 2018 et 2019) et quintuple champion d'Europe (2015-2019), a remporté ses trois sorties internationales du début de saison, dont ses deux Grand Prix. La plus récente remonte à mi-novembre à Grenoble. Pour minimiser les risques sanitaires, la FFSG "a également décidé d'isoler Gabriella Papadakis, qui vivait en colocation", précise-t-elle. Les Championnats d'Europe sont programmés du 10 au 16 janvier dans la capitale estonienne, sans bulle sanitaire, mais avec tests quotidiens et isolement de deux semaines en cas de test positif au COVID.  

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.