Près de Clermont-Ferrand : skatepark, jardin collaboratif, scène musicale, découvrez le siège d’une marque de glisse

Le déménagement vers les nouveaux locaux de la marque Picture Organic Clothing est en cours à Cébazat, près de Clermont-Ferrand. Le siège social sera peu gourmand en énergie et propose un skatepark, un jardin collaboratif et une scène musicale à ses salariés.

A Cébazat, le nouveau siège social de Picture Organic Clothing sera bientôt opérationnel.
A Cébazat, le nouveau siège social de Picture Organic Clothing sera bientôt opérationnel. © Vincent André

A Cébazat, près de Clermont-Ferrand, vous avez peut-être vu ce bâtiment qui dénote un peu dans le paysage. C’est le nouveau siège social de la marque de glisse Picture Organic Clothing. Pour ceux qui seraient passé à côté de cette entreprise, l’un des fondateurs, Vincent André, rappelle : « On va fêter nos 13 ans en septembre. Picture ça représente 28,3 millions de chiffre d’affaires. En effectif on est 70. On produit 500 000 pièces par an. On est une marque de glisse qui propose des produits éco-innovants au même prix que les autres. On a réussi à allier le côté technique au côté écologique, tout en gardant du style ».

Un double besoin

Ce nouveau siège social répondait à un double besoin. Vincent André explique : « On avait besoin d’un nouveau siège social car on n’avait plus de place là où on était. De plus, cet ancien lieu ne transpirait pas l’ADN de la marque. Au niveau écologique c’était une passoire énergétique. Rien n’était prévu pour les économies d’énergie. C’était un vieux bâtiment de La Redoute, dans la zone de Ladoux, et malgré quelques travaux c’est resté très rustique ». Il poursuit : « Le siège est prévu pour accueillir au moins 150 personnes. Ca nous laisse un peu de temps car à Gerzat, on est 40. On a aussi 30 personnes à Annecy. Ca nous permettra de tous nous retrouver à un même endroit, ce qui n’était pas possible aujourd’hui. Le siège accueille en grande partie des solutions support et c’est ce qui grossit le plus vite dès qu’on fait de la croissance. Les designers et les vendeurs restent cependant à Annecy ».
 

Un lieu à l'image de la marque

D’une surface de 2 250 m², le bâtiment a été conçu par le cabinet d’architectes Atelier Casa. Les dirigeants voulaient un lieu à l’image de la marque. Le cofondateur souligne : « Ca va ressembler à un chalet. On a vraiment l’impression de rentrer dans une boîte de glisse, tout simplement. On a travaillé beaucoup de matériaux nobles comme le bois, qui provient de forêts durablement gérées à moins de 200 km. Il y a une structure en béton. Les charpentes ne sont pas en métal ou en béton mais en bois. On a préféré faire confiance à des boîtes du coin car le but est de travailler dans notre ADN, circuits courts, bons matériaux. Il y a aussi de la laine de bois pour isoler. On a choisi des luminaires qui n’éblouissent pas, pour la qualité du travail, qui sont économes en énergie. On a travaillé sur des panneaux solaires pour alimenter la pompe à chaleur air eau ».

Un skatepark

Au-delà des qualités techniques, le site proposera des options pour améliorer le bien-être de ses salariés. Vincent André indique :  « Le but est que le lieu vive autant la semaine que les week-ends. Je ne veux pas dire que je veux faire bosser les gens 24h/24, 7 jours sur 7. On avait une demande des équipes pour qu’elles puissent par exemple faire des brocantes et on l’associera à nos ventes privées d’usine. Il y aura aussi un skatepark privé, pour des raisons d’assurance. Il faut rappeler que Picture est né d’une rencontre sur un skatepark, on est des potes d’enfance. C’était un peu un rêve de gosse d’avoir notre skatepark et le but est de créer des événements autour de ça ».

Un jardin collaboratif et une scène musicale

Autre innovation, un jardin collaboratif. « Cela va inciter les équipes à la déconnexion entre midi et deux. On a mis en place un partenariat avec la Ferme urbaine de Clermont-Ferrand.  Cette idée part d’une demande des salariés. Ils sont une équipe de 6 à vouloir faire ce projet. On va aussi avoir une scène de musique. Dans toutes nos équipes, il y a déjà 6 personnes qui ont déjà un groupe. L’objectif est de récupérer des instruments d’occasion pour créer une scène et pour faire des boeufs de musique pendant la pause ou le soir. On veut que tout le monde puisse apprendre des choses différentes. Notre monde c’est la glisse, le travail de la terre, la musique et après il y a bien évidemment le travail. C’est un sentiment de liberté et d’apprentissage de plein de choses » précise le confondateur.

Notre vision de l’écologie se veut à 360 degrés 

Il ajoute : « On travaille aussi avec l’entreprise IBO, juste à côté. Leur data center est écologique : ils ne refroidissent pas les données par la climatisation. On veut lutter contre notre empreinte digitale. Car notre vision de l’écologie se veut à 360 degrés ». Le cofondateur ne cache pas s’être inspiré d’un exemple pour la conception des lieux : « On s’est inspiré du siège de Bjorg à Lyon. Cela s’appelle La Ruche et c’est très bien conçu. Il y a des open spaces par type de métier, une grande salle commune. On a un peu pompé sur eux ! ». Cette année, crise du COVID oblige, le chiffre d’affaires n’affichera pas une croissance de 20 % par an comme l’entreprise en avait l’habitude. Le déménagement de l’entrepôt est en cours. Les équipes arriveront vendredi 22 janvier et seront opérationnelles dès lundi 25 janvier. Le cofondateur souhaite également proposer des visites des lieux sur rendez-vous, via une plateforme en ligne. Avec ce nouveau siège social, Picture Organic Clothing réaffirme son ancrage local. « On est reparti pour au moins 15 ans ici ! » conclut, en riant, Vincent André.

                                                                                           

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
entreprises économie innovation écologie environnement