Puy-de-Dôme : un trafic de cannabis démantelé près de Clermont-Ferrand

Dans le Puy-de Dôme, les gendarmes ont démantelé le mardi 9 octobre un important trafic de cannabis qui alimentait les alentours de Clermont-Ferrand. Ils ont saisi 7,2 kg de résine de cannabis.
 

La Brigade de recherche (BR) de Clermont-Ferrand a démantelé un trafic de résine de cannabis qui alimentait les alentours de Clermont-Ferrand.
La Brigade de recherche (BR) de Clermont-Ferrand a démantelé un trafic de résine de cannabis qui alimentait les alentours de Clermont-Ferrand. © PHILIPPE HUGUEN / AFP/ Image d'illustration
C’est un « coup de filet » de grande ampleur.  5 hommes ont été interpellés le mardi 9 octobre par les gendarmes du Puy-de-Dôme. Ils sont suspectés d’avoir alimenté un trafic de cannabis dans l’agglomération de Clermont-Ferrand, plus précisément dans les secteurs de Pont-du-Château et Lempdes.  

La brigade de recherche (BR) de Clermont-Ferrand menait l’enquête depuis plusieurs mois. Les perquisitions menées chez les suspects ont permis de saisir 7,2 kg de cannabis et un pistolet Beretta de catégorie B.
 

Des interpellations en lien avec un autre dossier 




Parmi les 5 suspects, 2 sont mineurs. Ils ont été présentés à un juge pour enfant et mis en examen pour trafic de stupéfiant.

Les autres hommes arrêtés sont entre les mains de la justice. L’un deux a été déféré le vendredi 12 octobre devant le parquet. Les deux autres feront l’objet d’une composition pénale et d’une comparution sur reconnaissance de culpabilité.

Ces interpellations sont liées à un autre dossier. En juillet dernier, les enquêteurs ont arrêté 7 hommes suspectés d’être à la tête d’un trafic de cannabis depuis la prison de Riom. Un trafic qui alimentait les alentours de Pont-du-Château. Ils ont été jugés en août et ont été condamnés à des peines de 4 mois à 2 ans de prison ferme.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
drogue faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter