Ce dimanche 24 septembre, plus de 150 maires ruraux du Puy-de-Dôme se sont rassemblés devant la Maison des sports de Clermont-Ferrand, où se tient le scrutin des sénatoriales. Les élus protestent contre la baisse des dotations de l’Etat et exigent une loi sur la ruralité. 

Avant l’ouverture du scrutin des sénatoriales à 9h, plus de 150 maires ruraux de tous bords politiques du Puy-de-Dôme se sont rassemblés devant la Maison des sports de Clermont-Ferrand, lieu où se déroule le vote.

Ils protestent contre la baisse des dotations publiques de l’Etat, les normes sur l’urbanisme ou encore la suppression des contrats aidés. Les maires souhaitent ainsi interpeller les futurs sénateurs et demander également la création d’une grande loi sur la ruralité.



"Il y a un ras-le-bol"



« Aujourd’hui, je crois aussi que c’est la volonté commune et collégiale d’expliquer qu’il y a un ras-le-bol ! On a atteint un niveau de saturation, de complexités administratives…Ce n’est plus possible. Qu’est-ce que l’on va faire dans 3 ans ? Qu’est-ce que l’on va faire dans 5 ans ? Que vont faire les conseils municipaux ? Effectivement, au travers de cette manifestation symbolique ce matin, on demande une vraie loi de ruralité avec toutes ses composantes : santé, éducation, numérique,  normes, dotations… Que l’on parle enfin du monde rural et pas juste avec des mesurettes » déclare Sébastien Gouttebel, le président des maires ruraux du Puy-de-Dôme. 

Interview de Sébastien Gouttebel, le président des maires ruraux du Puy-de-Dôme.

 

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité