• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

SORTIES. À la recherche des orchidées des côtes de Clermont-Ferrand

Dix-neuf espèces d'orchidées différentes existent sur les côtes de Clermont-Ferrand, d'après Elisabeth Cartoux, auteur de l'ouvrage "Les Orchidées des Côtes de Clermont-Ferrand" vendredi 12 avril 2019. / © Presses Universitaires
Dix-neuf espèces d'orchidées différentes existent sur les côtes de Clermont-Ferrand, d'après Elisabeth Cartoux, auteur de l'ouvrage "Les Orchidées des Côtes de Clermont-Ferrand" vendredi 12 avril 2019. / © Presses Universitaires

Les beaux jours arrivent et avec eux, le week-end et les vacances de printemps. Sur les côtes de Clermont-Ferrand, dix-neuf espèces différentes d'orchidées européennes existent. Des balades sur les côtes sont possible pour retrouver ces plantes particulières.

Par OA

Vous l'avez remarqué, ce vendredi 12 avril 2019 est particulièrement ensoleillé. Le weekend le sera également et le tout au moment où les vacances scolaires du printemps débutent. L'occasion de découvrir les orchidées des côtes de Clermont-Ferrand, gourmandes en soleil. Si vous avez de la chance vous pourrez les apercevoir en pleine éclosion.

Les orchidées sont des espèces "héliophile", explique Elisabeth Cartoux, responsable des départements de Botanique et Patrimoine écrit du Musée d'Histoire naturelle Henri-Lecoq de Clermont-Ferrand, et auteure d'un ouvrage "Les Orchidées des côtes de Clermont-Ferrand" paru en 2016. "On les trouve là où il y a de la lumière et du soleil. Dans des bois très clairs par exemple."
 

Dix-neuf espèces d'orchidées


Sur les cinquante-cinq espèces d'orchidées européennes en France, dix-neuf se trouvent sur les côtes de Clermont.  Et ces orchidées ont des particularités : "ces fleurs ont trois pétales" explique l'auteure,  "il y en a qui ont un pétale plus gros que les autres qu'on appelle un labelle (...) présent pour attirer les insectes pour la pollinisation. On a des espèces dans notre région où le labelle est anthropomorphe, il ressemble à un bonhomme !".

Les balades


Pour trouver ces orchidées, il faut suivre les sentiers déjà balisés sur les côtes de Clermont. Dans l'ouvrage d'Elisabeth Cartoux,  huit circuits, fait à partir de sentiers existants, sont recensés. Vous pourrez suivre les chemins et reconnaître les fleurs que vous croiserez grâce aux photos contenus dans l'ouvrage et aux explications qui les accompagnent. Mais l'auteure prévient "on ne verra pas les dix-neuf car elles n’éclosent pas toutes en même temps."
 

"Les Orchidées des Côtes de Clermont-Ferrand", Élisabeth Cartoux, Presses Universitaires Blaise Pascal, 2016

Élisabeth Cartoux, responsable des départements de Botanique et Patrimoine écrit du Musée d’Histoire Naturelle Henri-Lecoq de Clermont-Ferrand est l'auteure de l'ouvrage paru en 2016 sur les orchidées des côtes de Clermont.

Ce guide nature et touristique permet de découvrir les différentes espèces d'orchidées présentes sur les côtes. 

Huit circuits de balade y sont recensés. Et pour apprendre à reconnaître les différentes espèces de ces fleurs, l'ouvrage contient des fiches détaillées et illustrées.

Pour le trouver :

  • En librairie (en rayon ou sur commande)
  • Sur Le Comptoir des Presses d’universités (www.lcdpu.fr) et les principaux sites de vente de livres en ligne.

Sur le même sujet

En Haute-Loire, face au changement climatique, les agriculteurs s’adaptent

Les + Lus