Succession de cambriolages au sud et à l’est de Clermont-Ferrand

Un garage à Aulnat, un tabac-presse à la Roche-Blanche et une supérette dans le centre des Martres-de-Veyre, toujours dans le Puy-de-Dôme, ont été cambriolés dans la nuit du 22 au 23 novembre. Un autre tabac-presse, situé à Cournon, a également fait l’objet d’une tentative de cambriolage.

Plusieurs commerces et entreprises ont été cambriolés au sud et à l'est de l'agglomération clermontoise dans la nuit du mercredi 22 au jeudi 23 novembre.
Plusieurs commerces et entreprises ont été cambriolés au sud et à l'est de l'agglomération clermontoise dans la nuit du mercredi 22 au jeudi 23 novembre. © Fabien Gandilhon - France 3 Auvergne
Le garage a été le premier à être touché. Les cambrioleurs ont fracturé la porte pour entrer à l’intérieur. Ils sont repartis avec deux voitures (une Peugeot 208 neuve du garage et une voiture allemande de type Audi S5 qui était sur un pont élévateur pour réparation) ainsi que de nombreux outils, un ordinateur et des pièces détachées. Pour masquer leurs traces, ils ont vidé les extincteurs sur le sol ainsi que le réservoir d’essence d’une moto qui se trouvait sur place.

Dans la supérette des Martres-de-Veyre, les voleurs ont également forcé la porte pour repartir avec 115 bouteilles d’alcool, dont du champagne.

Au tabac-presse de la Roche-Blanche, le gérant a été réveillé à 4h34 par son alarme. Arrivé sur les lieux, il n’a pu que constater la disparition de son fonds de caisse et des paquets de cigarette placés dans les présentoirs. Il estime son préjudice à près de 4000 euros sans compter les réparations de sa vitrine.

Enfin, un autre tabac-presse situé près du Pont de Cournon a lui aussi été pris pour cible, mais les voleurs se sont visiblement cassés les dents sur le système d’ouverture du rideau métallique.

Les faits s’étant déroulés les uns après les autres, les forces de l’ordre soupçonnent un même groupe de les avoir commis. La 208 volée dans le garage d’Aulnat aurait en effet été aperçue à proximité des lieux des cambriolages.  Elle a également été repérée par les policiers de la BAC au cours de la nuit.

Pour l’instant, l’enquête est toujours en cours pour confirmer cette hypothèse d’un groupe unique et pour retracer le circuit précis qu’auraient emprunté les voleurs.

De leur côté, les commerçants cambriolés ont tous fait part de leur exaspération. Tous ont déjà été "visités" par le passé, certains à plusieurs reprises malgré les systèmes d’alarme et les mesures de protection. Le gérant du tabac-presse de la Roche-Blanche nous a indiqué qu’il avait fait l’objet de deux tentatives dans les 10 jours précédents. La supérette a été victime de vols "pour la sixième fois depuis 2011".

Quant au garage d’Aulnat, il compte tristement "un cambriolage par an". Serge Jarrige, gérant du garage : "C’est devenu un gros problème qui commence à nous couter très cher. On ne sait plus quoi faire. On a beau avoir des alarmes et tout un tas de choses, on ne sait plus comment se protéger. Avec le coût des franchises, ça va devenir très dur économiquement".

Les commerçants touchés craignent que les assurances cessent de prendre en charge leurs sinistres ou augmentent significativement leurs primes si cela se reproduit. Le gérant du tabac-presse de la Roche Blanche a lancé depuis plusieurs mois une pétition pour demander la mise en place de la vidéo surveillance dans sa commune.
durée de la vidéo: 01 min 46
Cambriolages au sud et à l’est de l’agglomération clermontoise


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers