TELEVISION. Prodiges : à 12 ans, ce brillant violoniste participe à l’émission de France 2, jeudi à 21h10

A seulement 12 ans, Manoé est un véritable virtuose du violon. Une passion à laquelle il se consacre pleinement et qui lui a déjà ouvert de nombreuses portes. Vous le verrez notamment dans l’émission Prodiges, qui sera diffusée ce jeudi 21 décembre sur France 2 à 21h10.

Près d’Issoire, Manoé Grandvuinet est un prodige du violon. Agé de seulement 12 ans, son talent s’est révélé dès ses premiers pas dans la discipline : "Dès que j'ai commencé le violon, ça m'a tout de suite plu. Contrairement à ce qu'on pourrait penser, j'ai trouvé que c'était un instrument facile au départ. J'avais une facilité. Je me suis tout de suite lancé, dès ma première année, j’étais complètement passionné par ça.” Depuis 6 ans, son investissement ne fait qu’augmenter, il se consacre pleinement à sa passion : “Je débute ma 7e année. Je suis au conservatoire de Clermont-Ferrand. Je pratique une vingtaine d'heures par semaine, entre 20 et 23 heures. Étant donné mon investissement dans le violon, je travaille par le Cned, je ne peux pas aller au collège. Je vais quand même lundi, mardi et mercredi au conservatoire. C'est intense, mais j'aime bien, ça me plaît.”  

L'entrée au conservatoire

Manoé a progressé très rapidement. En 2 ans, il est passé des cours particuliers au consevatoire : “J'ai commencé ma première année de violon à 35 km de chez moi, avec un professeur avec qui je m'entendais très bien. C'est assez important parce que si on ne s'entend pas très bien avec son professeur, ça peut tout de suite très mal démarrer. Et là, c'était un peu comme mon grand frère, il a tout de suite vu que je progressais très vite. Au bout de 2 années, il nous a dit qu'il avait une promotion au conservatoire de Guéret. Sur le moment, on était un peu déçu parce que je m'entendais tellement bien avec lui. Il m’a dit de ne pas être déçu et qu’il fallait surtout que j’aille dans un conservatoire”, raconte le jeune violoniste.  

J'ai passé ma fin de premier cycle mention très bien avec félicitations du jury à l'unanimité. Premier cycle pour une petite précision, c'est 4 ans de violon.

Manoé Grandvuinet, prodige du violon

Manoé connait alors une progression fulgurante au sein du conservatoire : “J’ai passé mon audition et je suis passé directement en orchestre de 4e année, alors que ça ne faisait que 2 ans que j'en faisais. Au bout de 2 ans de 2e cycle, j'avais un niveau, on va dire presque de 3e cycle, donc à ce moment-là on s'est dit, autant passer carrément le BEM, le brevet d'études musicales. Je l'ai obtenu aussi avec mention très bien et félicitations du jury.”

Il est le plus jeune musicien de l’orchestre du conservatoire de Clermont-Ferrand : “Comme je veux vraiment en faire mon métier, j'ai passé l'examen de COP, ce qui veut dire Cours d'orientation professionnelle et je l’ai aussi eu avec mention très bien et félicitations du jury. Je suis dans un orchestre philharmonique, je suis le plus jeune. La moyenne d'âge, c'est 16, 17 ans. Je me retrouve un peu seul, un peu à l’écart, mais ce n’est pas quelque chose qui me dérange.” 

Des journées bien remplies

Le passionné aime jouer, et écouter les artistes qu’il admire : “J'aime beaucoup Salvatore Accardo qui est très connu, David Garett... J'aime beaucoup jouer le Caprice numéro 24 de Nicollo Paganini, qui est mon compositeur préféré.” Malgré ce quotidien hors-normes, parfois un peu solitaire, Manoé trouve du temps pour se consacrer à d’autres activités : “Les camarades de mon âge, non, je n'en ai pas, mais ce n'est pas quelque chose qui me manque. J'ai des loisirs en dehors du violon : je fais de la natation, du Snooker qui est un billard anglais, des échecs... J’ai aussi une passion pour Napoléon, je ne sais pas pourquoi, c'est venu comme ça. Ça fait des longues journées, quand même. C'est très intense. Les cours sont d’un niveau très élevé, mais j’ai plutôt des bonnes notes, j'ai entre 15 et 18.” 

Une émission forte en émotions

Bientôt, vous pourrez voir Manoé jouer dans l’émission Prodiges, qui met en avant les jeunes virtuoses de la musique classique. “On a été contactés et on a tout de suite accepté. Les enregistrements ont été faits en octobre. Tout s’est très bien passé. C’était une expérience très forte. Il y avait beaucoup d’émotion, beaucoup de plaisir. J'ai beaucoup aimé. Ça fait des journées quelquefois un peu longues mais dans l’ensemble, j’ai vraiment aimé.” Manoé explique également que cette expérience l’a fait progresser : “Je n’ai jamais été devant l’orchestre. Au conservatoire, je suis toujours à l’intérieur, mais là j’étais devant, j’étais soliste. Ça m’a aidé pour me fier à l’orchestre. Quand on est soliste, on n’est pas seul dans son coin. Ça m’a beaucoup aidé. D'habitude je n’ai jamais de stress, mais là, j’avoue, un peu quand même !” Rendez-vous sur France 2, le 21 décembre à 21h10 pour la demi-finale. 

Une soirée anniversaire

L’émission Prodiges, devenue un incontournable des fêtes de fin d’année, fête ses 10 ans. Sur scène : 24 jeunes talents rejoints par les prodiges des précédentes éditions. Faustine Bollaert a réuni son jury d’exception : la chorégraphe et danseuse étoile Marie-Claude Pietragalla, le célèbre violoncelliste Gautier Capuçon et Julie Fuchs, la soprano aux trois Victoires de la musique classique. Accompagnés par la cheffe d’orchestre Zahia Ziouani et son orchestre Divertimento, ces jeunes feront découvrir au jury ainsi qu’au public leur talent parmi le chant, la danse et la pratique d’un instrument de musique.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité