Cet article date de plus de 3 ans

Un timbre pour les 40 ans du Festival international du court métrage de Clermont-Ferrand

40 ans ça se fête… avec un timbre ! Le groupe La Poste lance un timbre à l’effigie du Festival international du court métrage de Clermont-Ferrand qui va fêter ses 40 ans cette année. En voici un aperçu.

Un timbre pour fêter les 40 ans du Festival international du court métrage à Clermont-Ferrand. Il a été présenté à Boulazac, en Dordogne.
Un timbre pour fêter les 40 ans du Festival international du court métrage à Clermont-Ferrand. Il a été présenté à Boulazac, en Dordogne. © Alfonso Martinez
Il avait été annoncé lors de la précédente édition du Festival international du court métrage en février 2017. Le timbre en commémoration du 40e anniversaire du Festival international du court métrage a été présenté jeudi 23 novembre à l’imprimerie nationale de Philaposte implantée à Boulazac, en Dordogne.
Ce sont deux graphistes clermontois, Isabelle Lopez-Pio et Antoine Lopez (un des cofondateurs du festival) qui sont à l’origine de ce visuel. Un timbre qui s’inspire de l’affiche de cette nouvelle édition.

Imprimé en 800 016 exemplaires, le timbre sera vendu en avant-première dans un bureau de poste temporaire installé au cœur du festival dans la Maison de la culture de Clermont-Ferrand du 2 au 10 février 2018. Il sera vendu à 1,30 euros et sera disponible dans la plupart des bureaux de poste, sur internet et par correspondance à partir du lundi 5 février.

Un timbre en commémoration pour les 40 ans du Festival international du court métrage de Clermont-Ferrand
Un timbre en commémoration pour les 40 ans du Festival international du court métrage de Clermont-Ferrand © Alfonso Martinez

800 000 exemplaires imprimés


Sur ce timbre on retrouve l’hommage fait aux projectionnistes, que l’on pourra retrouver sur l’affiche de la 40e édition du Festival. Les tatouages qui font référence aux 39 affiches précédentes ont laissé place à un tatouage synthétique avec le logo « Sauve qui peut le court-métrage ». Le timbre n’est pas l’affiche et vice versa mais ce sont deux variations du même thème.

Le logotype projeté sur la main représente le chiffre 40. Il se compose du signe + et d’un 1 et d’un 0. Cette 40e édition est une borne entre la pellicule et le numérique.
Les gants blancs représentent une époque où les projectionnistes et les monteurs manipulaient la pellicule avec des gants en coton. Le fond vert représente les noces d’émeraude et les 40 ans de mariage entre Clermont et le court métrage.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
festival du court-métrage de clermont-ferrand cinéma culture