Top 14 - 26e journée: Clermont et Toulon en demies, du classique en barrages

Brock James marque un essai lors du dernier match de la saison de Top 14 2015-2016 entre Clermont et La Rochelle le 5 Juin 2016 au stade Michelin à Clermont -Ferrand. / © THIERRY ZOCCOLAN / AFP
Brock James marque un essai lors du dernier match de la saison de Top 14 2015-2016 entre Clermont et La Rochelle le 5 Juin 2016 au stade Michelin à Clermont -Ferrand. / © THIERRY ZOCCOLAN / AFP

Toulon et Clermont, larges vainqueurs dimanche lors de la dernière journée, accèdent directement aux demi-finales du Top 14 à Rennes dans deux semaines, en attendant les vainqueurs de Montpellier-Castres et Racing 92-Toulouse en barrages.

Par avec AFP

Comme l'an dernier Toulon et Clermont sont les heureux bénéficiaires des tickets directs pour les demi-finales (17-18 juin à Rennes), un stade de la compétition où ces poids-lourds du championnat ont leurs ronds de serviette.

L'ASM avait son billet pour la capitale bretonne dès la 25e journée mais a conforté son  honorifique première place à l'issue de la saison régulière grâce à une très large victoire contre La Rochelle (57-8), 9 essais à la clé. De beaux adieux à Marcel-Michelin pour l'emblématique ouvreur Brock James, au club depuis 10 ans et en partance pour La Rochelle justement. Les Auvergnats attendront désormais sereinement le Racing 92 ou Toulouse qui s'affronteront en barrages le week-end prochain.

Il y avait plus de suspense pour Toulon qui était en concurrence avec Montpellier et dans une moindre mesure le Racing 92 pour le second billet. Pour la dernière du charismatique manager Bernard Laporte à Felix-Mayol, les Varois ont fait du petit bois de Bordeaux-Bègles (44-3), qui avait pourtant un coup à jouer pour une place en barrages mais a été rapidement réduit à 14 contre 15. 

Les Toulonnais, qui ont grappillé un précieux point de bonus offensif grâce à une excellente seconde période, ont aussi profité dans le même temps de la défaite de Montpellier au Racing (40-25) pour s'offrir un week-end de repos avant la prochaine échéance. De quoi aiguiser les appétits des Rouge et Noir après une sortie de piste précoce en Coupe d'Europe lors d'une saison sur courant alternatif. Mais ils devront dominer Montpellier ou Castres dans deux semaines à Rennes pour retrouver la finale du Top 14, deux ans après leur dernier Brennus.

Clermont finit la saison en trombe

Clermont a fini la saison régulière en tête du Top 14 de rugby en écrasant La Rochelle (57-8) dimanche au stade Marcel-Michelin, et affrontera
en demi-finale le vainqueur du barrage entre le Racing 92 et Toulouse. 

Faciles vainqueurs à l'aller (44-6), les Auvergnats se sont de nouveau imposés au terme d'un match à sens unique lors de la 26e et dernière journée. Ils ont pourtant mal débuté la rencontre en encaissant un essai de Lekso Kaulashvili (2e) qui rappelait que Clermont avait perdu deux de ses cinq derniers matches.

L'ASM, supérieure dans tous les secteurs de jeu, a toutefois pu travailler ses automatismes et se doter d'un bon capital confiance avant sa demi-finale.
Car Clermont a pris ensuite la partie à son compte assez rapidement en revenant à la marque avec un premier essai de Nick Abendanon (8e).

Il y en aura neuf au total qui lui permettent d'obtenir, en conséquence, le bonus offensif. L'ailier David Strettle a notamment ainsi réalisé un triplé (20e, 24e, 46e) et l'arrière Scott Spedding un doublé (50e, 79e). Le centre Wesley Fofana et l'ailier Noa Nakaitaci ont aussi obtenu un essai tout comme l'ouvreur Brock James dont c'était, comme pour le 2e ligne Loïc Jacquet, le dernier match au stade Marcel-Michelin.


Un gros match emprunt d'émotion

Brock James (ouvreur de Clermont): "Il faut regarder plus loin, c'était un gros match mais maintenant place aux phases finales. Il y a beaucoup d'émotion ce soir, j'ai rarement vu le stade comme cela. J'ai adoré jouer ici. Quand je suis arrivé, il n'y avait que deux tribunes, je me souviens, j'avais signé qu'un an de contrat, je n'aurais jamais imaginé vivre tout cela, être encore là dix ans plus tard. C'est très touchant, je remercie tout le monde".

Damien Chouly (capitaine de Clermont): "Il y a beaucoup d'émotion ce soir, mais nous nous étions préparés en conséquence pour jouer correctement ce match. On a pu travailler sur nos points forts. On arrive gonflés à bloc avant les phases finales. Jouer vendredi? Ce sont les lois de la télé et la diffusion. On n'y peut rien, cela ne sera pas évident pour nos supporteurs, mais on a besoin de soutien! Ce soir, deux mecs, Brock James et Loic Jacquet, respectivement 14 ans et dix ans au club, s'en vont. Ils ont marqué ce club".

Aurélien Rougerie (trois-quart centre ASM): "Parfois on réussit à nouer de vrais liens d'amitié dans un groupe, avec les mecs qui partent, c'est le cas. Célébrer ces joueurs n'est qu'un juste retour des choses. Il y a eu évidemment beaucoup d'émotion. Maintenant, il ne faut pas se faire enfumer. Ce n'est pas la fin de saison, loin de là. Je dirai même qu'une nouvelle débute maintenant, avec dans quinze jours, un match compliqué à Rennes. Toulouse est toujours au rendez-vous, le Racing, malgré un revers en Coupe d'Europe, est présent aussi en phases finales".

Sur le même sujet

Les + Lus