Vacances en Auvergne : à l'assaut du puy de Dôme, ce joyau de la chaîne des Puys

Du haut de ses 1465 mètres d’altitude, le puy de Dôme, près de Clermont-Ferrand, domine la chaîne des Puys et contribue à l'attractivité touristique de toute la région. C’est une idée de randonnée idéale cet été pour découvrir les volcans d’Auvergne.
Le puy de Dôme, dont le sommet culmine à 1 465 mètres d'altitude, est le plus haut de la chaîne des Puys, en Auvergne.
Le puy de Dôme, dont le sommet culmine à 1 465 mètres d'altitude, est le plus haut de la chaîne des Puys, en Auvergne. © A.Daudrix / FTV

A une quinzaine de kilomètres de Clermont-Ferrand, le puy de Dôme offre de belles possibilités de randonnées et de points de vue sur tout le département. Du haut de ses 1 465 mètres, c’est le plus haut volcan de la chaîne des Puys.

Un site classé à l'UNESCO

La chaîne des Puys et la faille de la Limagne fêtent leurs 3 ans d’inscription au patrimoine mondial de l’Unesco, une reconnaissance pour ces sites naturels hors du commun. Classé Grand site de France, le puy de Dôme enregistre environ 400 000 visiteurs à l’année (260 000 l’an passé en raison de la crise sanitaire). Parmi eux, on compte 12 à 15 % d’étrangers et 30 % de Puydômois.

Le site a été reconnu pour sa qualité géologique exceptionnelle, puisqu'il représente toutes les étapes de formation d'un rift, une rupture continentale. 

Un panorama sur la chaîne des Puys

Le puy de Dôme offre de beaux points de vue sur la chaîne des Puys et les environs. D’en haut, le paysage s’étale des puys de Pariou et de Clierzou au massif du Sancy, en passant par la métropole clermontoise et la plaine de la Limagne. La vue constitue une belle récompense aux 6 km d'ascension. Depuis le parking du Panoramique des Dômes, il faut compter 1h30 à 2 heures de marche via le chemin des muletiers. Un départ depuis le col de Ceyssat, plus haut, permet de raccourcir la montée à un peu moins de 2 km et 350 mètres de dénivelé, soit une bonne heure de randonnée. Le chemin des chèvres est une seconde voie vers le sommet, un peu plus longue mais plus diversifiée.

Qu’elle se fasse à pied ou via le train panoramique, la montée au puy de Dôme est accessible toute l’année, été comme hiver. Il est conseillé de bien s’équiper, quelle que soit la météo, car la température peut vite chuter en altitude. Pour assurer la sécurité des visiteurs, deux pompiers du GRIMP (Groupe d'intervention en milieu périlleux) sont détachés de casernes aux alentours et postés au puy de Dôme tous les après-midis cet été.

Un grand panel d'activités au sommet

Au sommet du puy de Dôme, diverses activités sont proposées pour prendre le temps de profiter du panorama. La station météorologique perchée sur le puy n’est pas l’unique infrastructure qui s'y trouve. Bar, restaurant et musée permettent aux randonneurs de reprendre leur souffle. Des travaux de rénovation, en cours jusqu’au 9 août, suspendent temporairement les visites au temple de Mercure. Ces ruines gallo-romaines du IIe siècle sont les vestiges de l’histoire antique du site. Des enquêtes façon courses d’orientation y sont habituellement organisées, elles reprendront lorsque les travaux seront achevés. Diverses visites guidées gratuites permettent de découvrir le site. La liste complète des visites est disponible sur le site du Panoramique des Dômes. Trois nocturnes sont aussi prévues durant l’été, les jeudis 29 juillet, 5 et 12 août. Seize artistes de la compagnie Elixir monteront sur scène pour des spectacles de numéros aériens et de pyrotechnie. Plus de détails sont à venir.

Les plus téméraires pourront aussi descendre en parapente, si les conditions météo sont réunies. Sensations fortes et vue imprenable sur la chaîne des Puys garanties ! En 2017, un musicien avait pris son envol avec son violoncelle à l'occasion de la fête de la musique.

La tête dans les nuages

Au sommet du puy de Dôme, l’Observatoire météorologique mène des recherches sur la météo et le climat depuis 150 ans. Repérable de loin avec son antenne, il est le premier observatoire de montagne de France et dépend de l'Observatoire de physique du globe de Clermont-Ferrand. Des études sont actuellement menées pour analyser la composition des nuages qui passent par le puy de Dôme. D’après des relevés de 2013, le puy de Dôme serait « la tête dans les nuages » 35 % du temps, soit environ 4,5 mois par an. 

Une ascension panoramique

Pour une expérience moins éprouvante, un train à crémaillère fait la navette jusqu’au sommet toutes les vingt minutes en période estivale. En 15 minutes à peine, le Panoramique des Dômes serpente tout en haut du puy et débarque jusqu’à 350 passagers à la fois.

Le transport et la plupart des infrastructures au sommet sont accessibles aux personnes à mobilité réduite.

Le prix d’un aller-retour est de 15,30 € pour les adultes, 9,30 € pour les enfants. Un aller simple ou un retour simple est possible. Tous les tarifs sont disponibles sur le site du Panoramique des Dômes.

A compter du jeudi 8 juillet, plusieurs structures touristiques du département inaugurent "Objectif Auvergne". Le Panoramique des Dômes, ainsi que l’Aventure Michelin, le Parc animalier d’Auvergne, les Grottes de la pierre de Volvic et le Volcan de Lemptégy s’associent pour proposer aux visiteurs un carnet de voyage, avec des petits défis et des coupons de réduction à valoir dans leurs établissements.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme économie vacances sorties et loisirs randonnée nature