• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Vague de démissions au Parti Socialiste du Puy-de-Dôme

Une vingtaine de membres du Parti socialiste a démissionné dans le Puy-de-Dôme pour rejoindre le mouvement de Benoît Hamon. / © STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Une vingtaine de membres du Parti socialiste a démissionné dans le Puy-de-Dôme pour rejoindre le mouvement de Benoît Hamon. / © STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Le parti socialiste du Puy-de-Dôme doit faire face à une hémorragie : une vingtaine adhérents a quitté le parti pour rejoindre le nouveau mouvement, « Générations.S », créé par l’ancien candidat à l’élection présidentielle, Benoit Hamon. 

Par Virginie Cooke

Sale temps pour le Parti socialiste. Dans le Puy-de-Dôme , plus de 23 membres ont décidé de démissionner et de rendre leur carte. Parmi eux, 7 sont des élus comme Gérald Courtadon, le vice-président du Conseil départemental. 

Comment expliquer cette vague de démissions ? Après des mois de réflexions personnelles, ils ne se sentent plus représentés par le PS et ont pris la décision de rejoindre définitivement « Générations.S », le mouvement de Benoit Hamon.




« Il y avait une promesse du Parti socialiste à la fois sociale, c’est-à-dire la priorité à corriger les inégalités et une promesse démocrate de permettre à ce que tout citoyen puisse contribuer aux relations avec les élus et avec la vie sociale. Aujourd’hui, cette promesse est mise en difficulté », justifie Gérald Courtadon.

L'annonce de ces démissions faite aujourd'hui à la presse ne surprend pas la fédération. Joint par téléphone, Pierre Danel, le premier secrétaire du PS dans le Puy-de-Dôme serait presque satisfait des événements. Selon lui, cela met un terme aux guérillas internes et clarifie les positions de chacun. D'autant plus que tout le monde est d'accord pour continuer à travailler ensemble.



Une quarantaine d'adhérents au mouvement Génération.S est toujours encartée au PS dans le département. Il pourrait y avoir une nouvelle vague de départ après le congrès du PS le 29 mars prochain.

Démissions au PS du Puy-de-Dôme
Une vintgtaine de membres du Parti socialiste du Puy-de-Dôme a démissionné pour rejoindre le mouvement "Génération.S" créé par Benoît Hamon. Intervenants : Gérald Courtadon (vice-président du Conseil départemental), Corinne Achériaux (conseillère municipale de Cébazat)et Jérôme Auslender (conseiller municipal à Clermont-Ferrand).  - Maxime Van Oudendicke et Alfonso Martinez. Montage de Didier Robert.

 

Sur le même sujet

Mois sans tabac : l'hypnose de plus en plus choisie pour arrêter de fumer

Les + Lus