VIDEO. Clermont-Ferrand : les travaux de la piste de l’aéroport battent leur plein

L’aéroport de Clermont-Ferrand est fermé tout le mois d’août. La piste de l’aéroport connaît un sérieux lifting pour des travaux de réfection et de mise en conformité.
La piste de l’aéroport  de Clermont-Ferrand connaît un sérieux lifting tout le mois d'août.
La piste de l’aéroport de Clermont-Ferrand connaît un sérieux lifting tout le mois d'août. © Christian Lamorelle / FTV

Tout au long du mois d'août aura lieu un ballet incessant de gros engins autour de la piste de l'aéroport de Clermont-Ferrand. Elle va être entièrement refaite et élargie. Ce sera la touche finale de ces travaux qui ont commencé en juin. Emmanuel Bouhier, chef de service, souligne : « La piste rentre dans sa fin de vie. Elle a 30 ans et les derniers travaux ont été faits en 1992. En même temps, on a des soucis de conformité car les règles européennes ont changé. On doit reprendre un certain nombre de pentes, en travers et en long ».

Des travaux importants

Les travaux sont conséquents puisque la quantité de bitume qui va être utilisé équivaut à 30 kilomètres d'une route départementale, et ce, uniquement pour la piste et les taxiways. Ludovic Tarrade, responsable des travaux, explique : « On va refaire la surface complète de la piste. On va créer des accotements en bord de piste pour pouvoir accueillir les gros porteurs. En parallèle on crée aussi des tranchées drainantes ».
 

durée de la vidéo: 01 min 33
VIDEO. Clermont-Ferrand : les travaux de la piste de l’aéroport battent leur plein

Le choix du mois d'août

Ces travaux étaient prévus depuis plusieurs années et la période choisie pour les faire était indéniablement le mois d'août. Emmanuel Bouhier poursuit : « Le trafic reprendra le 1er septembre. L’aéroport est fermé tout le mois d’août. On a choisi cette date-là car habituellement c’est la période la plus faible pour le trafic aérien. C’est là qu’on a le plus de délestage. A Clermont-Ferrand, on a plutôt un trafic lié à l’activité économique ». En principe, début septembre, il ne devrait y avoir que les liaisons avec Paris-Charles de Gaulle qui reprennent en attendant d'avoir un peu plus de visibilité en fonction de la situation sanitaire.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
aéronautique économie travaux publics