VIDEO. À quoi ressemblera Clermont-Ferrand en 2030 ?

Dans une vidéo de 7 minutes, la Ville de Clermont-Ferrand vous embarque pour une balade à travers la ville telle qu'elle sera dans le future, entre plans au drone et images de synthèse. / © F. Gandilhon / France 3 Auvergne
Dans une vidéo de 7 minutes, la Ville de Clermont-Ferrand vous embarque pour une balade à travers la ville telle qu'elle sera dans le future, entre plans au drone et images de synthèse. / © F. Gandilhon / France 3 Auvergne

Les chantiers et les grues fleurissent au fur et à mesure que Clermont-Ferrand mue. Nouvelles infrastructures, destructions de barres d'immeubles, développement des réseaux de déplacement, etc : la Métropole vous propose de découvrir la ville en 2030, à travers une vidéo publiée le 10 septembre.

Par Arthur Carpentier

Cela n'aura échappé à aucun habitant, Clermont-Ferrand change. Chaque quartier a son chantier, de vieux bâtiments disparaissent, d'autres sortent du sol, la mobilité évolue … Tous ces projets rythment nos déambulations dans la ville, et ne participent d'ailleurs pas à l'embellir dans l'immédiat.
 
Ces projets s'échelonnent sur le long terme, et nécessitent de se projeter dans le futur pour imaginer ce qu'ils apporteront de positif à la ville. La municipalité a donc fait réaliser et publié le 10 septembre une longue vidéo de projection, avec laquelle vous pouvez découvrir Clermont-Ferrand telle qu'elle devrait être en 2030.
 

En 2019, la Comédie Scène Nationale accueillera ses premières chorégraphies et pièces de théâtre. Après des travaux initiés en décembre 2017, le bâtiment devra notamment être composé de deux salles, l'une pouvant accueillir 900 places, l'autre 350.
 

En 2020, la place des Carmes aura radicalement changé d'allure. Les 14 hectares de ce quartier devraient devenir un lieu de vie et d'espaces partagés, notamment grâce à une aide financière de Michelin. Débarrassée des rampes autoroutières, la place sera embellie d'une fontaine et de verdure.
 

En 2021, la rénovation du stade Philippe Marcombes devrait arriver à son terme. Sept hectares doivent être réaménagés pour s’adapter à tous les sportifs et aux nouvelles pratiques sportives. On y trouvera un anneau de course à pied, des terrains de basket et de tennis, un skate park, etc.
 

En 2023, le stade Gabriel-Montpied aura pris une nouvelle envergure grâce à la première phase de son agrandissement. Avec 6 000 places supplémentaires, l'infrastructure sportive pourra accueillir jusqu'à 16 000 supporters du Clermont Foot 63 ! Projet âprement débattu, il représente un coût de 34 millions d'euros, et doit sur le plus long terme permettre d'augmenter sa capacité à 30 000 personnes.
 

En 2024, la muraille de Chine aura disparue du quartier Saint-Jacques. Pas aussi vieille que son homonyme millénaire bâti par la dynastie des Ming, cette barre d'immeuble est tout de même présente dans le paysage clermontois depuis les années 1960. La partie la plus compliquée du projet sera le relogement de ses 900 habitants, un sujet qui fait encore débat.

Sur le même sujet

Suivez le tirage du 6e tour de la Coupe de France de football

Les + Lus