VIDEO. Tour de France 2023 : l’émotion de Bernard Thévenet, de retour au sommet du puy de Dôme

Après 35 ans d’absence, dimanche 9 juillet, le Tour de France va faire son grand retour au sommet du puy de Dôme. En 1975, Bernard Thévenet va construire sa première victoire sur le Tour sur cette ascension mythique. Le coureur revient avec émotion sur cette étape.

Au pied du puy de Dôme, c’est un retour chargé en émotions pour Bernard Thévenet. Ce volcan l’a profondément marqué et l’a fait beaucoup souffrir. Pour la première fois, il emprunte le train panoramique pour monter au sommet du puy de Dôme, un site qui a beaucoup changé au fil des années. L’ancien coureur explique : « La dernière fois que je suis monté, c’était pour le Tour 1988 mais c’était en voiture. J’ai dû monter six fois en vélo et deux fois en voiture. Avec le train, on va plus vite qu’à vélo. Cela a changé, la route était plus large, enfin c’est une façon de parler, car pour nous, il ne restait pas beaucoup de place. En quelque sorte, les gens étaient au milieu de la route et s’écartaient au dernier moment ». 

A la poursuite d'Eddy Merckx

L’année 1975 marque le début d’une nouvelle ère, avec le passage à la couleur de la télévision, au pied du géant. Sous la pluie, Bernard Thévenet passe à l’attaque. Seul Lucien Van Impe peut suivre le chouchou des Français. Le maillot jaune Eddy Merckx est distancé. Bernard Thévenet raconte : « J’avais deux minutes de retard sur Merckx. Il fallait absolument que je reprenne du terrain. J’avais attaqué presque dès le début car il fallait que je creuse l’écart. J’ai réussi à lui prendre du terrain mais j’étais à moitié content de moi : je n’avais pas repris autant que j’espérais. Arrivé en haut, j’étais vraiment fatigué. Je crois que je n’aurais pas pu faire un mètre de plus. Je n’étais pas vraiment content de ma montée.  En quelque sorte, c’était un premier pas vers le maillot jaune ». Il poursuit : « Je crois que c’est ici que Van Impe m’a lâché. J’ai essayé de le suivre mais je n’ai pas réussi. Gagner une étape au puy de Dôme c’est quelque chose. Je n’ai pas réussi ».

La conquête d'un idéal

Lucien Van Impe s’impose au sommet. Bernard Thévenet va tout de même remporter son premier Tour de France en 1975. Souffle coupé, "le cannibale" est battu. Eddy Merckx est victime de l’incroyable engouement populaire. Il est frappé au foie par un spectateur. Bernard Thévenet conclut : « Je n’étais pas revenu au puy de Dôme depuis longtemps. Sentimentalement, cela fait quelque chose de retrouver des terrains sur lesquels on s’est battus ardemment pour un idéal : la conquête d’une étape ou la conquête du maillot jaune ».

Vous pouvez regarder l’intégralité du magazine « La légende du puy de Dôme, retour 2023  » dimanche 9 juillet sur France 3 Auvergne, à 12h50.