Vols de colis dans les boîtes aux lettres à Clermont-Ferrand : des solutions pour les éviter

Vendredi 27 novembre, la police nationale de Clermont-Ferrand a lancé un appel à la vigilance concernant une recrudescence de plaintes de vols de colis dans les boîtes aux lettres. La Poste donne quelques conseils pour éviter ces désagréments.
 
Afin d'éviter les vols de colis, La Poste souligne qu’une procuration est possible pour la remise de colis contre signature.
Afin d'éviter les vols de colis, La Poste souligne qu’une procuration est possible pour la remise de colis contre signature. © Corinne Duval / MAXPPP
C’est par un tweet publié le 27 novembre que la police nationale de Clermont-Ferrand a lancé un appel à la prudence. En effet, « Les policiers de Clermont-Ferrand constatent une recrudescence des plaintes pour vol de colis dans les boîtes aux lettres. Vigilance ! En ces temps de commandes pour Noël, recourez aux services d’un voisin ou au retrait en point-relais pour récupérer votre colis ». Pour le moment, la police nationale ne dispose d’aucune statistique précise afin d’étayer son propos. Claire Bigot, chargée de communication à la police nationale de Clermont-Ferrand, explique : « Il s’agit d’une alerte lancée par le service des plaintes hier. Pour le moment, il n’y a eu ni chiffrage ni recoupement. Aucun mode opératoire n’a été identifié ». Elle poursuit : « Il s’agit de livraisons, faites grâce aux pass des boîtes aux lettres. On ne sait pas si quelqu’un guette ou suit un livreur ». Claire Bigot distille quelques conseils de prudence : « Quand on fait une commande, on peut plutôt demander au facteur de ne pas déposer dans la boîte aux lettres mais plutôt à un voisin. Il y aussi des points relais ».

Plus de vols liés au confinement ?

La police nationale se demande s’il n’y a pas plus de vols en raison du confinement, car plus de commandes en ligne ont lieu. De son côté, dans un communiqué, La Poste a souhaité réagir. Elle rappelle « qu’elle n’est pas la seule entreprise de distribution de courrier ou de colis ayant accès aux boîtes aux lettres normalisées. Il est entendu que la boîte aux lettres est la propriété du particulier qui est seul responsable de sa sécurisation ».

Une procuration possible

La Poste souligne qu’une procuration est possible pour la remise de colis contre signature : « La Poste recommande pour la remise des colis contre signature ou des lettres recommandées de doter un tiers (voisin, parent, compagnon, etc.) d’une procuration qui lui permettra de réceptionner plis et colis en l’absence du destinataire ».  De plus, concernant la remise de colis sans signature, La Poste prévient : « Il est à noter que l’article 3 des conditions générales de vente de La Poste pour les prestations Courrier et Colis en date du 1er janvier 2020 stipule que en cas d’impossibilité de dépôt d’un colis qui ne nécessite pas une remise contre signature en boîte aux lettres, La Poste peut prendre l’initiative d’une remise à toute personne présente à l’adresse. Elle peut également procéder à une remise à un gardien ou à un concierge qui accepte d’en prendre livraison ». Après ces appels à la prudence, vous pouvez passer vos commandes de cadeaux de Noël en adoptant une vigilance toute particulière.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
confinement société sécurité faits divers noël