Comment la station de Super-Besse (63) réutilise la neige

Pour la première fois, la station de Super-Besse a profité des premiers flocons de novembre pour les stocker et les utiliser en bas des pistes. / © Maxime Van Oudendycke
Pour la première fois, la station de Super-Besse a profité des premiers flocons de novembre pour les stocker et les utiliser en bas des pistes. / © Maxime Van Oudendycke

Pour la première fois, la station de Super-Besse a profité des premiers flocons de novembre pour les stocker et les utiliser en bas des pistes. Pour l'une des stations principales du Puy-de-Dôme, c'est un moyen d'assurer de bonnes conditions d'eneigemment pour les visiteurs.

Par Richard Beaune

C'est une opération que la station de Super-Besse réalise pour la première fois: elle a profité des premiers flocons de novembre pour les stocker et les utiliser en bas des pistes. Pour l'une des stations principales du Puy-de-Dôme, c'est un moyen d'assurer de bonnes conditions d'enneigement pour les visiteurs qui sont attendus le week-end prochain.

Les importantes chutes de neige ont permis l’ouverture de la petite station de Chastreix avec une semaine d’avance. Elles permettent donc aussi aux stations du Mont-Dore et de Super-Besse d’ouvrir comme prévu le 9 décembre prochain avec une neige particulièrement idéale pour les férus de glisse.

D’autant que de nouvelles chutes sont annoncées pour les jours qui précèdent cette ouverture. Mais à Super-Besse, on ne reste pas les bras croisés et on capitalise sur les acquis des derniers jours. En bas des pistes, là où la neige est le plus piétinée par les visiteurs, c’est la neige du parking de la station qui est réutilisée.

La station a pu ainsi récolter 15000 mètres cubes de neige. De quoi mobiliser huit personnels techniques et huit engins pendant deux à trois jours. Il restera ensuite à damer la neige pour accueillir le public. Dans la mesure où un canon à neige produit 15 mètres cubes par heure, c’est l’équivalent de 1000 canons à neige en activité pendant une heure qui est économisé. Une aubaine pour la station puydômoise. Les vingt-sept pistes du domaine pourront bientôt accueillir les premiers skieurs.

Super-Besse recycle sa neige
Pour la première fois, la station de Super-Besse a profité des premiers flocons de novembre pour les stocker et les utiliser en bas des pistes. Pour l'une des stations principales du Puy-de-Dôme, c'est un moyen d'assurer de bonnes conditions d'eneigemment pour les visiteurs. Intervenants: Laurent ESTRADE, Directeur des services techniques municipaux - Besse et Saint-Anastaise - Vincent GATIGNOL, Directeur de station alpine - SuperBesse - Lionel GAY, Maire de Besse et Saint-Anastaise - Maxime Van Oudendycke/ Claude Fallas/ Quentin Maury

 

Sur le même sujet

Super-Besse recycle sa neige

Près de chez vous

Les + Lus