Coronavirus COVID 19 : à Bourg-Lastic (Puy-de-Dôme), le maire s'adapte aux contraintes du confinement

Pendant le confinement, le maire de Bourg-Lastic (Puy-de-Dôme) gère la plupart des affaires courantes de son domicile / © F. Gandilhon - France 3 Auvergne
Pendant le confinement, le maire de Bourg-Lastic (Puy-de-Dôme) gère la plupart des affaires courantes de son domicile / © F. Gandilhon - France 3 Auvergne

A Bourg-Lastic (Puy-de-Dôme), le maire s'adapte pour maintenir un service minimum malgré le confinement imposé par le coronavirus COVID 19. S'il peut gérer une partie des affaires de son domicile, il est parfois obligé d'aller sur le terrain tout en restant à distance de ses administrés.

Par Fabien Gandilhon

Depuis le début du confinement lié à l'épidémie du coronavirus COVID 19, Jean-François Bizet ne va presque plus dans sa mairie. C’est désormais dans les combles de sa maison que le maire de Bourg-Lastic (Puy-de-Dôme) traite l’essentiel des affaires municipales. "J’essaie de gérer au mieux tant la mairie que la crise, c’est-à-dire que je suis en liaison permanente par l’ordinateur avec l’ensemble des dispositions qui arrivent des autorités officielles. Je suis aussi en liaison par téléphone avec les secrétaires de mairie, avec la population qui peut m’appeler si elle a besoin et avec l’ensemble de ceux qui ont besoin de me contacter."

Ça fait prendre conscience des responsabilités qu’on a

En restant chez lui, l'édile tient à montrer l'exemple mais tout n’est pas possible à distance. De temps en temps, Jean-François Bizet doit donc se rendre à l’hôtel de ville pour signer des documents ou traiter le courrier. Dans le bâtiment fermé au public, une secrétaire reste présente le matin pour assurer la continuité du service. Ce samedi, elle recense avec le maire les personnes fragiles ou isolées de la commune pour prendre de leurs nouvelles.

"Ça fait prendre conscience des responsabilités qu’on a et surtout de la responsabilité de ses concitoyens. Je m’efforce de voir, de faire en sorte que les instructions passent. Je m’assure que personne ne traîne trop dans le bourg même si j’habite un peu loin."
 
Devant l'hôtel de ville fermé au public, la mairie propose une pile de formulaires pour ceux qui n'ont pas d'imprimante / © F Gandilhon - France 3 Auvergne
Devant l'hôtel de ville fermé au public, la mairie propose une pile de formulaires pour ceux qui n'ont pas d'imprimante / © F Gandilhon - France 3 Auvergne

Des masques pour l'EHPAD

Même en temps de confinement, il faut penser à tout le monde. Pour ceux qui n’ont pas d’imprimante, la municipalité a installé un présentoir devant l'entrée avec un stock d’attestations pour les déplacements. A l’occasion, le maire prend aussi des nouvelles de ses rares commerçants encore ouverts, mais ce qui l’inquiète le plus en ce moment, c’est l’EHPAD de la commune. Le stock de masques et de gel hydroalcooliques y fond jour après jour jusqu’à atteindre un niveau alarmant. Jean-François Bizet a tenté de mobiliser tout son carnet d’adresse pour en obtenir. "Mon rôle de maire et de président d’EHPAD, ça a été de faire en sorte de saisir les administrations, d’attirer l’attention sur le fait qu’on n’avait plus de masques de façon à ce que les protections nécessitées par le virus soient bien appliquées et que le personnel puisse travailler en toute sérénité."

Dans les rues de Bourg-Lastic, rares sont ceux qui sortent encore. A part un taxi et deux ou trois voitures, la circulation est proche de zéro. Sur le parking du supermarché le plus proche, les places occupées se comptent sur les doigts d'une main. Jean-François Bizet peut rentrer chez lui : pour l'instant, ses administrés jouent le jeu du confinement.

 
Bourg-Lastic (Puy-de-Dôme) : quel rôle d'un maire pendant le confinement
A Bourg-Lastic (Puy-de-Dôme), le maire de la commune s'adapte pour maintenir un service minimum malgré le confinement imposé par le coronavirus. S'il peut gérer une partie des affaires de son domicile, il est parfois obligé d'aller sur le terrain tout en restant à distance de ses administrés. Reportage : F. Gandilhon, C. Jouvante. Montage : B. Ordas

Sur le même sujet

Les + Lus