La foudre pulvérise la croix de Saint-Sandoux dans le Puy-de-Dôme

La croix du Puy-de-Saint-Sandoux a volé en éclat, dimanche 11 mars 2018, avec la foudre. / © M.Robert
La croix du Puy-de-Saint-Sandoux a volé en éclat, dimanche 11 mars 2018, avec la foudre. / © M.Robert

Avec son socle elle faisait 3 mètres 50 de haut. La croix surplombant le village de Saint-Sandoux, dans le Puy-de-Dôme, a été entièrement détruite par la foudre. Il ne reste plus rien et ce n'est pas la première fois que cela arrive. 

Par D.Cros

"Le monument a littéralement volé en éclat, on dirait qu’il a explosé" explique Denis Fournier, le maire de Saint-Sandoux. La croix érigée sur un socle en pierre, surplombant cette commune du Puy-de-Dôme, a été entièrement détruite par la foudre.

Vers 13h30, dimanche 11 mars, un violent orage éclate. "Les maisons ont tremblé, le bruit était très fort et très intense" explique la maire de Saint-Sandoux. Il ajoute : "Nous nous sommes tous dits la foudre n’est pas tombée loin". A peine l’orage terminé, des habitants ont constaté que la foudre s’était abattue sur le monument. "On dirait qu’une bombe est tombée dessus. Tout est détruit. Les morceaux de pierre ont été projetés à plusieurs centaines de mètres" souligne-t-il.


Les curieux viennent en nombre voir les dégâts. Cet édifice haut de 3 mètres 50 était visible de loin. Il était bien connu dans le secteur. Le maire de la commune envisage d’ores et déjà de le reconstruire. Il fait partie selon lui de "l’identité du territoire".

Selon les dires des anciens du village, la croix avait déjà été détruite en 1850. La foudre à l’époque était déjà tombée dessus. De quoi contredire le dicton : la foudre ne frappe jamais deux fois au même endroit.


Sur le même sujet

SMS de L. Wauquiez/ La réaction des lycéens

Les + Lus