Un tour de France alternatif, solidaire et écologique à destination de Clermont-Ferrand

Publié le
Écrit par AA avec Anne-Claire Huet

L'AlterTour fête cette année ses 15 ans. Environ 400 cyclistes ont traversé la France pendant 6 semaines à la rencontre d'initiatives solidaires et écologiques. Cette année, ils sont partis de Nice le 12 juillet dernier et ils arriveront à Clermont-Ferrand dimanche28 août.

Ils sont près de 400 cyclistes à avoir enfourché leur vélo le 12 juillet au départ de Nice. Depuis, ils sillonnent les routes de France pour l’AlterTour qui fête cette année ses 15 ans. Le groupe faisait une étape, vendredi 26 août, à Issoire dans le Puy-de-Dôme. Pour une grande partie d’entre eux, cette expérience est un véritable exploit sportif. « Je ne fais jamais de vélo le reste de l’année, évoque Angélique Mangon, l’une des participantes. On fait parfois jusqu’à 70 kilomètres par jour au maximum. Au début de l’été, on était dans les Cévennes et il y avait beaucoup de dénivelés, on a eu des grosses journées surtout avec les fortes chaleurs ».

A la quête d'initiatives solidaires et écologiques

L’objectif de l’AlterTour n’est pas uniquement de faire du vélo, mais aussi d’aller à la découverte d’initiatives écologiques, solidaires et culturelles à travers toute la France. À Issoire, les cyclistes ont découvert la Ressourcerie qui récupère, répare et revend les dons de particuliers. « C’est la première fois que l’on accueille un gros groupe de 60 personnes et qui connaissent les enjeux du climat et des déchets, explique Guillaume Benoit, coordinateur de la Ressourcerie d'Issoire. C’est très intéressant de partager leurs compétences, leurs points de vue, leurs connaissances sur leur participation aux ateliers ».



Réduire ses déchets, réparer ce qui est cassé, acheter de l’occasion, autant de bonnes pratiques que les cyclistes pourront emmener avec eux dans leurs sacoches. « Moi quand j’ai commencé le Tour, j’étais sur ma phase d’éveil écologique, raconte Steevy Soudry, participant à l'AlterTour. De rencontrer plein de milieux qui sont très variés, ça donne une connaissance de ce qu’on veut faire, de ce qui nous parle, de ce qui nous parle moins et de ce dans quoi on aimerait mettre de l’énergie, en lien avec ces sujets ».





Une lutte et un voyage qui se terminent cette année le dimanche 28 août à Cournon-d’Auvergne, avec le collectif Vélorution. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité