• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Un jeune puydômois dans l'équipe de France de magie

Tom Wouda pratique la magie depuis l'âge de 10 ans. A 17 ans, il est le plus jeune membre de l'équipe de France de Magie. / © Tom Wouda
Tom Wouda pratique la magie depuis l'âge de 10 ans. A 17 ans, il est le plus jeune membre de l'équipe de France de Magie. / © Tom Wouda

Passionné de magie depuis l'âge de 10 ans, le puydômois Tom Wouda, 17 ans, fait aujourd'hui partie de l'équipe de France de magie. Il espère organiser un grand gala de magie à Courpières (63) en mai prochain. 
 

Par Richard Beaune

Pour la petite histoire, à 8 ans, Tom Wouda a reçu comme cadeau de Noël une boîte de magie, comme beaucoup d'enfants de son âge... Sauf que ce dernier a pris très au sérieux ce cadeau de noël et s'est très vite pris de passion pour la magie. 

En première partie de Dani lary et un prix prestigieux

Il rejoint très vite l'association auvergnate de magiciens l'AMAC et vers l'âge de 13 ans, et ça, c'est la grande histoire, il rencontre son idole du moment le manipulateur Coréen Mike Chao, lors d'un festival organisé au casino de Royat. Véritable performer sur scène, le coréen éblouit notre jeune prodige de la magie, au point de lui donner... une vocation! Dès lors, Tom se donne à fond dans cette discipline, se produit dans des festivals et passe de nombreux concours. Il raconte: "Un de mes premiers spectacles, autour de James Bond, dans le cadre de mon club de cirque, m’a permis de me produire en mélangeant les genres, manipulations et illusions. Et les productions se sont multipliées, au gré des spectacles organisés dans la région : Festival d’Aurillac et une première partie de Dani Lary sur la scène d’Espace à Thiers."
 En 2016, il a alors 15 ans, il reçoit le prestigieux prix Diavol, concours labellisé FFAP, Fédération Française des Artistes prestidigitateurs.  C'est là qu'il est remarqué pour rejoindre l'équipe de France de magie. 
Seul hic pour le jeune Tom: son âge. Seul mineur de l'équipe et encore scolarisé, (Tom est actuellement en terminale et prépare son bac), il ne peut pas participer à tous les stages organisés par la fédération. Son Bac décroché, il espère bien s'investir à 100%. 

Un financement participatif pour un local

En attendant, il ne se tourne pas les pouces puisqu'il s'apprête à lancer une campagne de financement participatif pour investir un nouveau local digne de ce nom. "Je suis en cours de création d’un numéro de manipulations, ce qui nécessite de réunir autour de moi les meilleures conditions pour travailler, c’est-à-dire, disposer d’un local, de l’aménager. C’est ainsi que j’ai découvert le financement participatif géré par Tudigo et le 11 janvier ma campagne de financement sera lancée pour 8 semaines" nous a-t-il confié.  Très actif sur les réseaux sociaux où il publie de nombreuses vidéos de ses performances (en particulier sur Instagram), le jeune garçon sait que le succès ne se remporte pas par magie. 
 

Sur le même sujet

Le Mont-Dore : interdiction de stationnement la nuit sur la voie publique

Les + Lus