Cet article date de plus de 6 ans

Loi Macron : André Chassaigne s’oppose au 49 - 3

Le Député du Puy de Dôme André Chassaigne a rédigé un projet de motion de censure qu’il déposera lors de la discussion du projet de loi Macron au cours de laquelle le Premier Ministre Manuel Valls compte utiliser la procédure bloquée prévue par l’article 49 - 3
© AFP PHOTO/MARTIN BUREAU
L’emploi du 49-3 sur ce projet de loi d’Emmanuel Macron, qu’en pensez-vous ?

C’est une banalisation absolument inacceptable, d’autant que ce n’est pas seulement le 49-3 qui porterait sur le vote final et qui serait la démonstration qu’il n’y a pas de majorité dans l’hémicycle pour voter un texte. Mais en plus de ça, c’est le refus du débat, c'est-à-dire que si le 49-3 interdit la discussion générale, interdit la discussion sur les articles, je crois que véritablement là on aura touché le pompon.

Qu’est-ce que ça traduit de ce gouvernement, de ce Premier Ministre ?

Ça traduit la volonté de passer en force, la volonté de ne pas tenir compte de la réalité politique de l’Assemblée. Je crois que c’est sous le prétexte qu’il ya urgence de refuser le débat démocratique. Je pense que si la droite à une certaine époque avait eu ce comportement là, chacun aurait brandi l’étendard de la démocratie bafouée. Je trouve que c’est un très mauvais signal que l’on est en train de donner et que c’est un déni de démocratie qui ni ne fait pas honneur à cette majorité et au gouvernement du moins.

Allez-vous déposer une motion de censure ?

Nous avons déjà écrit une motion de censure que je qualifierais de motion de censure de gauche car nos motivations bien sûr ne sont pas celles de la droite. Hier (lundi 15 juin), j’ai envoyé ce projet de motion de censure à l’ensemble des députés de gauche sans les trier, j’ai eu quelques contacts avec certains, nous attendons des retours. Notre objectif c’est de réunir 58 signataires pour pouvoir déposer une motion de censure qui mettra en cause les orientations libérales du gouvernement et sera à l’opposé de celle de la droite qui considère que ce n’est pas assez libéral.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique