A Marsat (63), les parents d'élèves manifestent pour l'ouverture d'une classe

Les parents d'élèves de l'école de Marsat (63) demandent l'ouverture d'une sixième classe pour alléger les effectifs des autres classes. / © Municipalité de Marsat
Les parents d'élèves de l'école de Marsat (63) demandent l'ouverture d'une sixième classe pour alléger les effectifs des autres classes. / © Municipalité de Marsat

Les parents d'élèves de l'école de Marsat dénoncent des classes surchargées. Ils réclament l'ouverture d'une sixième classe. Ils ont manifesté mercredi 6 septembre devant l’école et feront de même le lendemain, devant l’inspection académique du Puy-de-Dôme.

Par D.Cros

Ils se battent pour l’ouverture d’une sixième classe. Les parents d’élèves, les enseignants et la municipalité réclament depuis plusieurs années une classe supplémentaire à l’école de Marsat, dans le Puy-de-Dôme.

Cette année, les classes comptent 30 à 32 élèves. Les parents se sont mobilisés mercredi matin. Ils ont installé des banderoles sur les grilles de l’école et bloqué l’établissement pendant une vingtaine de minutes. Ils dénoncent une situation inacceptable pour les élèves et les enseignants. La nouvelle directrice a appelé le recteur d'académie pour l'informer de la situation.

"Ce n’est pas tant le nombre d’élèves par classe qui pose problème, c’est la taille des classes. Elles sont petites. Résultat : la promiscuité est trop importante" explique Claude Fastien conseiller municipal.

La demande d’une classe supplémentaire à l’école de Marsat sera étudiée, jeudi 7 septembre, par l’Inspection d’Académie. Une réunion du comité technique spécial départemental du Puy-de-Dôme est prévue. "Nous allons étudier plusieurs dossiers dont celui de l’école de Marsat. A ce moment-là, nous validerons ou non la création d’une classe supplémentaire" explique Philippe Tiquet inspecteur d’académie. Puis il précise : "Nous avons une enveloppe de moyens limités. Et nous tenons compte des indices des établissements. L’école de Marsat fait partie des plus favorisées du département sur le plan socio-économique". 

Les parents d’élèves ont prévu de se mobiliser lors de cette réunion. Ils se rassembleront, jeudi 7 septembre, à 14 heures, devant l’inspection académique.

Sur le même sujet

CHU Grenoble-Alpes : le service de médecine nucléaire s'équipe de caméras dernier cri

Près de chez vous

Les + Lus