Plus d'un siècle après, comment une source disparue a ressurgi grâce aux habitants de ce village du Puy-de-Dôme

A Grandrif (Puy-de-Dôme), la production de la célèbre source de la Jarpe s’est arrêtée en 1890. L’association des amis de Grandrif a fait renaître cette source en 2020 en retrouvant son captage et en restaurant les lieux.

La source de la Jarpe rejaillit à Grandrif (Puy-de-Dôme) après 130 ans d’absence. Elle a longtemps été surnommée La perle des eaux de table. Son histoire se feuillette, les images sont rares mais sa renommée dépassait les frontières. Jacques Laurent, membre de l’association des amis de Grandrif, témoigne : « Il y avait 40 points de vente en France dont un, place d’Alger. C’était une eau distribuée à l’internationale. Cette eau était distribuée dans les restaurants et comme elle avait été reconnue eau médicinale en janvier 1834 par l’académie impériale de médecine de Paris, elle était également disponible en pharmacie. »

Un goût particulier

Elle était tombée dans l’oubli. Pour les habitants de Grandrif, sa réhabilitation coulait de source. Après avoir acquis l’ancien lieu de production, il a fallu rechercher cette eau ensevelie sous les ruines. Philippe Kuzninski, membre de l’association des amis de Grandrif, explique : « La voûte était complètement éventrée. On a creusé et creusé pendant des jours et finalement, en fin d’après-midi, un jour, on a découvert le captage et ça a été la grande joie pour tout le monde ».

durée de la vidéo : 00h02mn12s
A Grandrif (Puy-de-Dôme), la production de la célèbre source de la Jarpe s’est arrêtée en 1890. L’association des Amis de Grandrif a fait renaître cette source en 2020 en retrouvant son captage et en restaurant les lieux. ©R.Ho A Chuck/O.Martinez
 

Après deux ans de travaux, la source a recoulé en 2020. La particularité de cette eau est son goût très caractéristique, selon Annie Amedro, elle aussi membre de l’association : « Un peu de fer, mais quand on la laisse se reposer, ce goût diminue et on ne le sent plus du tout. »

Des nombreux bienfaits

Elle est accessible gratuitement, et certains n’hésitent pas à vanter ses vertus, comme Manuela Kuzninski : « On peut la recommander aux personnes qui ont des crampes. Je parle en connaissance car j’en ai eu, et depuis que j’en bois régulièrement, je n’en ai plus du tout la nuit. C’est bon pour la fatigue, pour les gens qui sont anémiés, pour le confort digestif quand on fait un grand festin, comme les fêtes de Noël… » Une eau légèrement perlée, ferrugineuse qui va rendre pétillante la vie des habitants de Grandrif encore longtemps.

-Propos recueillis par Romy Ho A Chuck pour France 3 Auvergne

L'actualité "Insolite" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Insolite" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité