Pourquoi ce fromage auvergnat va disparaître

Publié le
Écrit par G.G avec Cindel Duquesnois

Le Montboissié, fromage Auvergnat, vit ses derniers moments. D'ici à la fin de l'année, ce sosie du Morbier ne pourra plus être commercialisé. Sa forte ressemblance avec le fromage d'appellation d'origine protégée en est la cause.

Trop ressemblant au Morbier. Voilà la cause de l'arrêt de la production du Montboissié, et qui ne pourra plus être commercialisé d'ici à la fin de l'année. L'arrêt de la Cour d'appel de Paris a reconnu que le trait cendré caractérisant le morbier était suffisamment spécifique pour être protégé.

Conséquence, à Fournols (Puy-de-Dôme), la production a été arrêtée il y a environ une semaine. La décision découle d’un long recours juridique comme l’explique Didier Thuaire, directeur de la Société fromagère du Livradois. "En 2002, à l’époque où le Morbier a été reconnu en appellation d’origine, il y avait eu un recours des gens qui étaient hors de la zone en conseil d’État [...] Aujourd’hui, cette décision nous l’interdit de le faire alors qu’on en faisait depuis 1979, bien avant que l’appellation Morbier existe."

Le Montboissié, fromage Auvergnat, vit ses derniers moments. D'ici à la fin de l'année, ce sosie du Morbier ne pourra plus être commercialisé. Sa forte ressemblance avec le fromage d'appellation d'origine protégée est la cause de cette décision de la Cour d'appel de Paris. ©France 3 Auvergne / Cindel Duquesnois

Concernant la décision de la cour d’appel de Paris, le directeur était plus ou moins surpris. "On avait déjà la décision de la cour de justice européenne qui disait qu’un certain aspect des produits pouvait permettre d’interdire la fabrication ailleurs. On pensait que le fait qu’on soit au lait pasteurisé et non pas au lait cru, nous permettrait de continuer cette production.

"C’était un produit sur lequel on était peu concurrencé"

Didier Thuaire - Directeur de la Société fromagère du Livradois

Le Montboissié ne représentait que 5% du volume de production de l’entreprise. Deux millions de litres de lait étaient récupérés chez des producteurs à moins de 50 kilomètres de Fournols. La Société fromagère du Livradois était la seule à produire ce fromage en Auvergne.

"C’était un produit sur lequel on était peu concurrencé, qui avait une revalorisation plus importante que ce l’on peut faire. D’une certaine manière ça impactera un peu financièrement notre entreprise" fait remarquer le directeur. Il regrette surtout la fin de la production pour les consommateurs.

Un fromage qui était reconnu en Australie

"C’était surtout des clients qui voulaient du lait pasteurisé et non du lait cru" décrit Bertrand Pouzoux, le responsable de la production. Il prend pour exemple l'Australie :  "C’était des gens friands de ce genre de produit. C’est sûr que ça va manquer énormément sur ces marchés là."

En France, le Montboissié était vendu à 95% dans le réseau de la restauration. La société a décidé de respecter la décision de la Cour d'Appel de Paris. Elle devrait écouler ses stocks assez rapidement d'ici à fin décembre.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité