• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Puy-de-Dôme : 10.000 bénéficiaires de plus pour la prime d'activité en 2019

La prime d’activité revalorisée et élargie génère un surcroît d’activité à la CAF du Puy-de-Dôme / © C. Darneuville / France 3 Auvergne
La prime d’activité revalorisée et élargie génère un surcroît d’activité à la CAF du Puy-de-Dôme / © C. Darneuville / France 3 Auvergne

C'est une des réponses à la colère des gilets jaunes : la prime d'activité a été élargie et revalorisée par le gouvernement. Depuis, le nombre de demandes s'envole. Dans le Puy-de-Dôme, 10 000 personnes supplémentaires devraient en bénéficier cette année. 

Par C.D.

Depuis le début de l'année, 200 demandes supplémentaires de primes d'activité qui sont adressées, en moyenne, chaque jour à la caisse d'allocations familiales du Puy-de-Dôme. La moitié des demandeurs se déplacent sur les sites, comme en témoigne Stéphanie Borrot, salariée :
Je viens me renseigner pour la prime d'activité puisqu'on nous a dit qu'elle avait augmenté. Je pense que je peux y avoir droit donc je viens simplement demander."

Un passage par l'accueil  et ensuite il faut patienter, une vingtaine de minutes en général. Janvier est traditionnellement chargé, entre contrôles et renouvellement des droits, Pour palier ce surcroît de travail lié aux primes, la CAF n'a pas embauché mais a adapté son organisation, comme l'explique Charlotte Hubert-Boyer, directrice-adjointe de la Caisse d'Allocations Familiales du Puy-de-Dôme. " Nous avons mis en place des renforts sur l'accueil du public, des salariés de la CAF qui sont là pour accompagner les allocataires dans leurs démarches. Et en back office, nous avons des techniciens conseils qui traitent  les dossiers un peu plus rapidement que d'habitude."»   

Dans les box, les rendez-vous primes d'activité se succèdent, une demi-heure environ pour l'examen d'un dossier. A sa sortie, l'allocataire a une première réponse. Ainsi Stéphanie Borrot devrait percevoir 101 euros. "Comme je suis un petit peu au dessus du SMIC, je me disais que je n'y avais pas forcément droit et finalement j'y ai droit, donc je suis contente! Je ne regrette pas d'être venue. Il faut vraiment faire la démarche. Si on ne vient pas on n'aura rien". 

L'an dernier, 285 000 personnes ont perçu une prime d'activité dans le Puy-de-Dôme. Cette année, il devrait y avoir 10 000 bénéficiaires supplémentaires.
 
Primes d'activité
Reportage : Christian Darneuville, Arthur John; montage : Patricia Raclet Intervenants : Stéphanie Borrot, salariée; Charlotte Hubert-Boyer, directrice-adjointe de la Caisse d'Allocations Familiales du Puy-de-Dôme

Sur le même sujet

Primes d'activité

Les + Lus