Puy-de-Dôme : des contacts avec plusieurs repreneurs pour sauver MSD Chibret à Riom, selon Laurent Wauquiez

Le président de la région Auvergne-Rhônes-Alpes, Laurent Wauquiez, était en déplacement ce lundi 18 novembre à l'entreprise MSD de Riom (Puy-de-Dôme). Depuis la semaine dernière, 207 postes sont menacés dans ce laboratoire spécialisé dans la fabrication et le conditionnement de médicaments stériles.

La visite de Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, était attendue sur le site de MSD-Chibret à Riom (Puy-de-Dôme), ce lundi 18 novembre. L'entreprise spécialisée dans la fabrication et le conditionnement de médicaments stériles est menacée par un plan de suppression de 207 emplois. Cette annonce est tombée en début de semaine dernière et a surpris bon nombre de salariés et de figures politiques locales qui s'étaient données rendez-vous sur place ce lundi.

Devant l'usine, Laurent Wauquiez a rencontré des salariés et des délégués syndicaux. Près de 150 personnes débrayaient, ce lundi matin, devant le site de Mirabel. Le président de la région leur a expliqué vouloir "limiter la casse" avec les élus locaux. Il s'est ensuite entretenu avec la direction de l'entreprise avant de tenir un point presse à la mi-journée :

Des pistes sont sur la table. Nous sommes dans une région où il y a beaucoup de groupes pharmaceutiques. Depuis que la nouvelle est tombée la semaine dernière, je suis rentré en contact avec plusieurs repreneurs.

Une première réunion fixée au 20 novembre

M. Wauquiez a également expliqué qu'il pourrait s'agir de repreneurs extérieurs, notamment américains. Son souhait porte avant tout sur "la sauvegarde du site et le maintien de plus de postes possible".

Deux ans après la fermeture de l'entreprise Seita Imperial Tobacco, ce projet de suppression de postes pourrait être un nouveau coup dur pour la commune de Riom. MSD est le premier contributeur fiscal de l'agglomération. Le projet de "réorganisation et de transformation du site de Mirabel" - comme le désigne la direction - est soumis à un processus d'information-consultation et de négociation avec les instances représentatives du personnel. La première réunion est fixée au mercredi 20 novembre.
 
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité