Puy-de-Dôme : un gendarme renversé lors d’un contrôle routier, 5 mineurs en garde à vue

Mercredi 4 novembre, à Thiers, dans le Puy-de-Dôme, lors d'un contrôle routier, un gendarme réserviste a été renversé par un véhicule volé. Il est grièvement blessé. Cinq mineurs sont en garde à vue.
 
Cinq mineurs sont en garde à vue à Thiers dans le Puy-de-Dôme ce mercredi 4 novembre. Ils sont suspectés d'avoir renversé un gendarme.
Cinq mineurs sont en garde à vue à Thiers dans le Puy-de-Dôme ce mercredi 4 novembre. Ils sont suspectés d'avoir renversé un gendarme. © Valérie Riffard / FTV
A Thiers, dans le Puy-de-Dôme, à midi, un gendarme a été grièvement blessé alors qu’il effectuait un contrôle routier. Le procureur de la République de Clermont-Ferrand, Eric Maillaud, raconte : « Un véhicule de La Poste a été volé, possiblement par 3 mineurs, cela reste à éclaircir. On n’a pour l’heure aucune idée de qui conduisait. Vers midi, tout près du lieu du vol, le véhicule a percuté un jeune gendarme réserviste qui voulait faire arrêter le véhicule parce qu’il avait été informé du vol. Il s’agirait d’une percussion volontaire, d’après les premiers témoignages. Le gendarme s’est placé devant le véhicule de La Poste en lui intimant l’ordre de s’arrêter et c’est là qu’il aurait été percuté. Le véhicule a alors pris la fuite et s’est encastré dans une barrière un peu plus loin. Les personnes à bord ont pris la fuite ».

Cinq interpellations

Grâce à des vidéos et en recoupant des témoignages, les gendarmes ont finalement procédé à l’interpellation de 5 mineurs. Un adolescent, âgé de 14 ans, et quatre autres mineurs se trouvaient à bord du véhicule Eric Maillaud poursuit : « Les jeunes gens sont actuellement en garde à vue et je n’ai pour le moment aucune idée présumée du rôle de l’un ou de l’autre, de qui ils sont et pourquoi ils ont volé le véhicule. On n’en est qu’au début de l’enquête ». "Ils étaient venus de Clermont-Ferrand, a priori en train. La voiture de La Poste dans laquelle ils circulaient avait été volée à quelques mètres des lieux du drame", a précisé M. Maillaud. Les adolescents ont pris la fuite à bord du véhicule, puis à pied. "Ils se sont enfuis ensemble. Nous les avons arrêtés ensemble", a-t-il ajouté. La brigade de gendarmerie de Thiers est en charge de l’enquête. La victime est un gendarme réserviste de 32 ans, qui participait à une opération de sécurisation aux abords d'un établissement scolaire. Il a été percuté "au niveau des jambes, puis projeté à 20 ou 30 mètres du lieu du choc", a indiqué à l'AFP le chef d'escadron Séverine Lucano, commandante de la compagnie de Thiers. Il a été héliporté au CHU de Clermont-Ferrand. Il souffrirait, d’après le procureur de la République, d’une fracture ouverte. Selon le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, qui s’est exprimé sur Twitter, le gendarme serait grièvement blessé. Le ministre a indiqué : « Ce matin, à Thiers, un gendarme réserviste a été violemment percuté par un véhicule volé. Il est grièvement blessé. Je lui apporte tout mon soutien. Tous les moyens sont mis en œuvre pour retrouver les auteurs qui ont pris la fuite ». La Gendarmerie nationale s'est également exprimée sur les réseaux sociaux : "En mission de protection devant un lycée, un réserviste de Thiers (63) tente d'intercepter une voiture volée. Refus d'obtempérer. Percuté, le gendarme est grièvement blessé.Complet rétablissement à notre camarade".  
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers