• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Puy-de-Dôme : un homme soupçonné d'avoir mortellement fauché sa compagne en voiture

Entendus par les gendarmes l'homme a reconnu avoir percuté sa compagne, à Charensat dans le Puy-de-Dôme dans la nuit du vendredi au samedi 17 novembre, mais a ajouté qu'il s’agissait d'un accident. / © D.Cros/France 3 Auvergne
Entendus par les gendarmes l'homme a reconnu avoir percuté sa compagne, à Charensat dans le Puy-de-Dôme dans la nuit du vendredi au samedi 17 novembre, mais a ajouté qu'il s’agissait d'un accident. / © D.Cros/France 3 Auvergne

Un homme de 41 ans a reconnu être au volant de la voiture qui a mortellement percuté sa compagne, dans la nuit du vendredi au samedi 17 novembre, à Charensat (Puy-de-Dôme). Il a ajouté qu'il s'agissait d'un accident. Il est déféré lundi 19 novembre et entendu pour homicide volontaire.

 

Par D.Cros

Un habitant du Puy-de-Dôme de 41 ans doit être déféré, lundi 19 novembre en fin de matinée, devant le magistrat instructeur. Il sera entendu pour homicide volontaire.

Dans la nuit du vendredi au samedi 17 novembre, le corps sans vie d’une femme a été trouvé sur la route départementale qui traverse le bourg de Charensat dans le Puy-de-Dôme. Placé en garde à vue un homme installé à Biollet, la commune voisine, a reconnu les faits. Il a déclaré avoir percuté en voiture sa compagne. Il a immédiatement ajouté que c’était un accident.  

 

Selon le Procureur de la République, plusieurs zones d’ombres sont encore à éclaircir dans cette enquête. Ce drame pose de nombreuses questions. Au volant de son véhicule, l’homme a déclaré n’avoir vu que tardivement la personne percutée. Il aurait déduit qu’il s’agissait de sa propre compagne. Pourquoi ne s’est-il pas arrêté ? Pourquoi n’a-t-il pas prévenu les secours ? Choqué, il a déclaré s’être rendu chez un ami. Selon lui, c’est ce dernier qui a appelé les secours. La victime blessée à la tête était déjà décédée à leur arrivée.

D’après le Procureur de la République, l’homme et son ami étaient alcoolisés au moment des faits et leurs versions présentent de nombreux flous et ne sont pas concordantes. Selon un témoignage, l’homme se serait disputé avec sa compagne quelques heures avant le drame. Une information que l’enquête doit également vérifiée.

Les résultats de l’autopsie de la victime, une femme âgée de 45 ans, sont attendus dans la journée. Une expertise du véhicule est également en cours.
 

Sur le même sujet

Extrait "Les boutiques obscures" : Les grands magasins

Les + Lus