Puy-de-Dôme: la lutte contre la fraude, une priorité pour la caisse de sécurité sociale

La Caisse Primaire d'Assurance Maladie du Puy-de-Dôme a dénombré 336 fraudes pour plus d'1 million 850 mille euros de préjudice, selon les chiffres de 2018 annoncés fin juillet 2019. Parmi les contrôles exercés figure le contrôle des arrêts de travail. 
 

La Caisse primaire d'assurance maladie du Puy-de-Dôme a subi un préjudice de plus d'1 million 850 euros en 2018.
La Caisse primaire d'assurance maladie du Puy-de-Dôme a subi un préjudice de plus d'1 million 850 euros en 2018. © P.Huguen/AFP
La Caisse Primaire d’Assurance Maladie du Puy-de-Dôme a révèlé fin juillet, les données chiffrées et les résultats relatifs à la lutte contre la fraude en 2018. Au total, sur 336 fraudes ayant donné lieu à une action, le préjudice s'élève à plus d'1 million 850 mille euros.

La fraude est une pratique très minoritaire 


« C’est une somme importante mais si on rapporte ça aux sommes versées par la Cpam du Puy-de-Dôme, on est à 2 milliards d’euros par an , c’est un rapport de 1 pour mille, ça reste une pratique très minoritaire et heureusement » souligne Nicolas Gérard , Sous-directeur de la CPAM 63.
"C’est une très mauvaise idée de frauder l’assurance maladie, d’une part parce qu’il y a de fortes chances qu’on détecte cette fraude , on progresse chaque année en ce sens et puis d’autre part , les personnes en cause vont non seulement devoir rembourser la somme indûment perçue mais en plus elles feront l’objet de sanctions financières et pénales le cas échéant" prévient-il.

Un service dédiée à la lutte contre la fraude  

Parmi les contrôles exercés par la Cpam, figure le contrôle des arrêts de travail. Des enquêteurs assermentés se déplacent quand il s'agit, de vérifier la présence à leur domicile des personnes en arrêt. "Je m’assure si la personne en face de moi est bien celle que je veux contrôler et je lui demande de me présenter une pièce d’identité ou sa carte vitale" nous confie un agent contrôleur en déplacement au domicile d'un particulier."On vérifie qu’ils sont bien à leur domicile entre 9 heures et 11 heures et entre 14 heures et 16 heures, heures de présence obligatoires sauf si le médecin n’a pas prescrit de sortie libre". Si les personnes sont absentes, un avis de passage est glissé dans la boîte aux lettres. Seul le motif médical peut justifier une absence.

Fraudes à la Cpam du Puy-de-Dôme: les chiffres


-336 fraudes ont donné lieu à une action l’année dernière pour un préjudice financier subi total de 1 million 858 mille 495 euros.
- 8 plaintes pénales ont été déposées pour un préjudice total réclamé de 882 337 euros.
- 1 plainte ordinale a été déposée à l’encontre d’un médecin généraliste.
- 34 pénalités ont été notifiées pour un montant total de 185 397 €.
- 103 avertissements ont été notifiés toutes catégories confondues.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social