• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Puy-de-Dôme : et si vous deveniez fabricant de Saint-Nectaire ?

La filière cherche des agents fromagers pour fabriquer le Saint-Nectaire / © LOIC VENANCE / AFP
La filière cherche des agents fromagers pour fabriquer le Saint-Nectaire / © LOIC VENANCE / AFP

Alors que les ventes de Saint-Nectaire se portent bien, la filière manque de personnel pour fabriquer les fromages. Pour la deuxième année consécutive, elle organise donc une session de formation pour apprendre le métier à de nouvelles personnes ...

Par FG

"Vous aimez tellement le Saint-Nectaire que vous aimeriez rejoindre les rangs de l'AOP ? Alors devenez agent fromager !" Cet appel, publié sur la page Facebook de l'AOP Saint-Nectaire a pour but de résoudre un des principaux problèmes de la filière :  le manque de personnel pour fabriquer le fameux fromage auvergnat.

L'interprofession estime qu'une vingtaine de postes seraient à pourvoir sur le secteur de l'AOP, sur la partie montagneuse du Sancy, dans le Cézallier et l'Artense. "C'est une production très gourmande en main d'oeuvre" explique Marie-Paule Chazal, directrice de l'interprofession. Et elle l'est d'autant plus que les ventes sont au beau fixe : "c'est un produit qui se développe, on est à + 3 à + 4 % par an sur le Saint Nectaire fermier : c'est donc une filière d'avenir !" Ce n'est pas non plus une question de rentabilité : la valorisation du Saint Nectaire permet aux producteurs d'envisager des embauches. Le problème se situe plutôt dans la faiblesse du vivier de salariés disponibles et formés. 

Pour la deuxième année consécutive, l'interprofession et l'union des producteurs de Saint-Nectaire fermier ont donc décidé d'aller chercher des candidats à qui apprendre le métier. 

"C'est une formation "d'agent fromager et appui à la traite" explique Marie-Paule Chazal. "Il s'agit d'une préparation opérationnelle à l'emploi collective, un dispositif de Pole emploi qui permet à des gens qui ne sont pas du milieu d'apprendre les bases. Ils apprennent à savoir préparer un atelier, à le nettoyer, les bases de l'hygiène et du respect de la maîtrise sanitaire. Ils apprennent aussi l'importance qu'a le lait cru sur le fromage, la qualité du lait, la traite des vaches ... Il n'y a pas forcément de prérequis :  on recherche plutôt du savoir-être, des gens méticuleux et sensibles à l'hygiène !"

La formation de 400 heures, dont 133 en exploitation, est financée par le FAFSEA et rémunée par Pôle Emploi. Cette année, elle se déroulera à Besse de mars à juin, avec 12 places.

Une journée d'information collective aura lieu à Besse le mardi 12 février. Si la fabrication du fromage vous tente, il est également possible d'adresser votre candidature avec CV au Pôle Emploi d'Issoire avant le 8 février en mentionnant l'objet "formation agent fromager" à entreprise.auv0023@pole-emploi.net.

Sur le même sujet

Un Tour de France pour sensibiliser à la BPCO, une maladie respiratoire

Les + Lus