Randonnée. A la découverte de la flore exceptionnelle du puy de Combegrasse (Puy-de-Dôme)

Le Parc des Volcans organise de nombreuses animations pour faire découvrir les richesses méconnues de la Chaîne des Puys (Puy-de-Dôme). Par exemple, découvrir la flore et les plantes sauvages du puy de Combegrasse, très peu connu des visiteurs et des locaux.

C’est un petit puy, plus discret que ses célèbres voisins, mais le puy de Combegrasse (Puy-de-Dôme) n’a pas à rougir. Il est aussi riche en flore et en plantes sauvages, qui piquent pour certaines. « Petit bouquet d’orties ! C’est le bon moment pour les cueillir. Elles sont toutes tendres. C’est une des plantes les plus extraordinaires. Elles ont des vitamines et des minéraux, elles ont tout ce qu’il faut pour notre corps », explique Pascal Tarrit, spécialiste des plantes qui couvrent la Chaîne des Puys

Découvrir la nature

Pascal Tarrit est guide accompagnateur en montagne. Impossible de faire un pas sans présenter cette richesse abondante s’épanouissant le long du chemin et, parfois, tout est une question de pétales. « Si les deux pétales du milieu sont vers le bas, la violette est triste. S’ils sont vers le haut, la pensée sourit. »

Martine Eymond est venue ce jour-là à la découverte de la flore : « J’ai envie d’approfondir mon expérience et mes connaissances sur les plantes. Il y a tellement de richesses dans la nature, on a envie de les découvrir. » Martine Maucot a elle aussi bravé le temps pluvieux : « J’aime les fleurs et, quand on nomme quelque chose, on le possède plus. »

Une activité familiale

Il suffit d’une petite marche en forêt avant d’arriver au sommet. La récompense : un thé à l’ortie, aux ronces et au framboisier. Ces visites régulières sont très appréciées par le public et surtout les enfants, comme l’explique Julie, maman : « Ils sont très intéressés par la nature. Quand on se balade, ils posent beaucoup de questions. Ce qui est sympa, c’est que quand on se balade à nouveau, ils nous répètent ce qu’ils ont appris. Ils ont une meilleure mémoire que nous ! » Et ce n’est pas la petite Maëlle qui va la faire mentir : « J’ai retenu la violette triste et la pensée joyeuse, j’ai retenu le genet emballé… »

Prendre soin de la flore

Mais attention à laisser la nature suivre son cours et ne pas être trop gourmand, selon Pascal, notre guide accompagnateur : « Si on les utilise pour les manger, il faut être sûr à 100%. Il faut qu’il y en ait une quantité suffisante. S’il n’y en a qu’une, on va la laisser. » Ces sorties permettent de découvrir les autres richesses de la chaîne des Puys. Loin des « célébrités », on peut avoir une petite pensée pour des puys comme celui de Combegrasse.

- Propos recueillis par Romy Ho A Chuck, France 3 Auvergne

L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité