Puy-de-Dôme : un resort thermal de 35 millions d'euros ouvre à Châtel-Guyon

Le nouveau resort thermal Aïga à Châtel-Guyon, dans le Puy-de-Dôme, ouvrira bientôt ses portes. Un vaste projet à 35 millions d'euros porté par le groupe France Thermes. A cause de l'épidémie de COVID 19, le chantier a pris du retard. Initialement prévue fin avril, l'ouverture se fera début août.
 
Après deux ans de travaux, le nouveau resort thermal de Châtel-Guyon dans le Puy-de-Dôme ouvre le 1er août.
Après deux ans de travaux, le nouveau resort thermal de Châtel-Guyon dans le Puy-de-Dôme ouvre le 1er août. © D.Cros / FTV
A Châtel-Guyon, dans le Puy-de-Dôme, l’heure est aux derniers coups de pinceau et aux derniers ajustements. Tous les corps de métier s'activent. Après 2 ans de travaux, place aux finitions du nouveau resort thermal avant l'arrivée des curistes. Sylvain Serafini, président du groupe France Thermes, indique : « Là vous êtes dans la piscine thermale du spa, un des bassins principaux du resort thermal. On est en train de faire la mise en eau, les tests des équipements. La minéralité de l’eau apparaît sous vos yeux puisque c’est une des eaux qui a la plus forte charge magnésique d’Europe ».

Des conseils en nutrition

Les eaux thermales de Châtel-Guyon sont réputées pour traiter les affections rhumatismales, intestinales et digestives. La nutrition est donc essentielle. Consultations individuelles, conférences et ateliers de cuisine seront proposés. Véronique Bacher, diététicienne-nutritionniste, souligne : « On a tous quelque part besoin de conseils, par exemple pour des problèmes de santé. Ca consiste à savoir quel aliment je peux utiliser, comment je vais le cuisiner, et découvrir de nouveaux aliments que je ne connais pas ».

Doubler la fréquentation

Au-delà des soins et du bien-être, les curistes auront tout sur place. Ce resort thermal de 15 000 m² propose également des services de restauration et d'hébergement. Sylvain Serafini, président du groupe France Thermes, précise : « Ca va permettre d’aller capter de nouveaux curistes, de nouveaux clients, évidemment en France et pourquoi pas en Europe. L’ambition est clairement affichée depuis le début du projet, elle est d’au moins doubler la fréquentation des curistes thermaux. Ca veut dire de passer de 5 600 aujourd’hui à 10 000, qui est la barre fixée comme objectif principal ». Les premiers clients seront accueillis le 1er août et les premiers curistes le 3 août. Le projet est d’un coût de 35 millions d’euros.
 
durée de la vidéo: 01 min 38
Puy-de-Dôme : le nouveau resort thermal de Châtel-Guyon ouvre le 1er août ©France 3 Auvergne
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
thermalisme sorties et loisirs économie