Riom : un acte de malveillance à l’origine de la pollution de la Morge et de l’Ambène

C’est une intrusion dans la station de traitement des eaux usées de Riom et un acte de malveillance qui sont à l’origine de la pollution de la Morge et de l’Ambène. L’exploitant Suez Eaux France a déposé plainte.

Par Cyrille Genet

Une intrusion dans la station de traitement des eaux usées de Riom dans la nuit de mardi à mercredi est à l’origine d’une pollution de la Morge et de l’Ambène sur la commune de Maringues dans le Puy-de-Dôme. L’exploitant Suez Eaux France indique qu’en arrivant mercredi matin, les agents ont constaté des bris de glace et le déversement d’une cuve contenant un produit floculant destiné au traitement de l’eau des eaux usées. Ce produit a provoqué une pollution aquatique constatée sur la commune de Maringues, occasionnant une mortalité piscicole par asphyxie indique la Préfecture du Puy-de-Dôme dans un communiqué.

Par mesure de précaution l’arrêt momentané de pompages d’eau potable situés plus en aval sur la nappe alluviale de l’Allier a été demandé par l’Agence Régionale de Santé aux gestionnaires concernés. Bien que cette pollution n’impacte pas la consommation d’eau locale, les réserves d’eau potable ont été activées par mesure de précaution.

Dès la constatation du problème, les agents de la station ont pris les mesures de sécurité et de protection nécessaires pour contenir le produit. Une opération de nettoyage et de curage a eu lieu sur la station mercredi après-midi.

Suez Eaux France a déposé plainte.

Sur le même sujet

Les + Lus