• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Le saviez-vous ? Les Méduses qui pullulent sur les plages sont nées en Auvergne

Vraies ou fausses, les sandales Méduses sont un accessoire incontournable de l'été. / © SANCKE JEAN-RENAUD / MAXPPP
Vraies ou fausses, les sandales Méduses sont un accessoire incontournable de l'été. / © SANCKE JEAN-RENAUD / MAXPPP

La Méduse, cette chaussure en plastique translucide, est l’une des stars incontournables de l’été. Mais saviez-vous qu’elle est née en Auvergne, et même près de Thiers, dans le Puy-de-Dôme, précisément ?
 

Par Catherine Lopes

C’est l’un des accessoires indispensables de l’été : la Méduse, cette chaussure en plastique que vous ne manquerez pas de mettre dans votre valise. Véritable madeleine de Proust pour certains, elle est souvent associée à des souvenirs de vacances. Son histoire débute à Sarraix, près de Thiers dans le Puy-de-Dôme, en 1946.  « C’est Joseph Dauphant, un coutelier, qui a l’idée d’utiliser le plastique pour les brides, puis pour les semelles et enfin pour tout le bloc. La Méduse est ainsi née. A l’origine, sa couleur blanche translucide, sa forme et son usage dans l’eau lui font rappeler le petit animal marin » raconte Anne-Céline Humeau, présidente de la société Humeau-Beaupreau qui produit aujourd’hui la célèbre sandale. Ainsi, le modèle Sun, la chaussure originale, est le même depuis 1946. Pendant près de 40 ans le succès ne s’est pas démenti et des générations d’enfants ont pu aller se baigner sans craindre de se blesser sur les rochers ou de se brûler sur le sable chaud.

Lutter contre la contrefaçon

Mais en 2003, la société Plastic Auvergne qui produit la méduse dépose le bilan. Une partie des machines est alors rachetée par Humeau-Beaupreau, une société basée près de Cholet dans le Maine et Loire. « On a décidé de relancer la Méduse après un long travail de lutte contre la contrefaçon chinoise, notamment avec l’aide des douanes. Aujourd’hui il n’y a quasiment plus de contrefaçon ». De la taille 18 à 48, la gamme est enrichie chaque année. 

400 000 paires vendues par an

Actuellement, 400 000 paires sont vendues, chaque année en France, en Europe mais aussi en Asie. Ainsi au Japon, portée avec des chaussettes, la Méduse est un accessoire de mode. Seulement quelques couleurs sur les 25 possibles sont produites en France : le gros de la production s’effectue au Maroc. L’usine du Choletais emploie 165 salariés. « Un produit coup de cœur, qui évoque les congés payés, fun, à un prix abordable : voilà ce qui fait le succès de la Méduse » souligne la présidente de la société Humeau-Beaupreau. Un succès qui perdure plus de 70 ans après sa création dans un petit village auvergnat.
 

Sur le même sujet

Agression du maire de Saint-Alban-les-Eaux lors de la fête du 15 Août

Les + Lus