Sécheresse : à l'automne, quels soins apporter aux arbres qui ont souffert ?

Avec deux sécheresses consécutives en 2018 et en 2019, les arbres ont été mis à rude épreuve. / © Kamel Tir / France 3 Auvergne
Avec deux sécheresses consécutives en 2018 et en 2019, les arbres ont été mis à rude épreuve. / © Kamel Tir / France 3 Auvergne

Après un été sec, les arbres de vos jardins ont été mis à rude épreuve. Quels soins appliquer avec l’automne qui commence ? Nous avons consulté des spécialistes.
 

Par Catherine Lopes

Avec des épisodes caniculaires et une sécheresse tout l’été, les arbres n’ont pas été épargnés. Sylvain Durez, responsable du rayon végétal d’une jardinerie de Beaumont, dans le Puy-de-Dôme, le constate : « Les premiers signes de souffrance apparaissent souvent au niveau des feuilles. Elles pendent ou se décolorent : elles jaunissent ou brunissent. Quand la sécheresse perdure, le bois est attaqué et les branches sèchent sur la partie supérieure. Ensuite, cela peut descendre et faire mourir l’arbre ». Si vous identifiez ces signes sur vos arbres voici quelques conseils.

Repousser la taille

Avant tout, il faut repousser la date de la taille. Sylvain Durez explique : « Il faut attendre octobre voire novembre pour la taille. Il faudra alors couper tout ce qui est sec, et même en dessous, afin d’équilibrer l’arbre. On pourra alors ajouter de l’engrais, en novembre, pour renforcer la plante. Elle sera ainsi fortifiée pour le printemps ». Même chose pour les haies, il ne faut pas tailler tout de suite. Fabrice Teysonnier, pépiniériste à Orléat, dans le Puy-de-Dôme, souligne : « Pour les haies, il faut reculer la taille à octobre, sinon si vous coupez, vous allez brûler le dessus des haies ».

Apporter de l'humus ou de la tourbe blonde

Le pépiniériste donne un autre conseil : « De l’humus peut permettre de retenir l’eau et aider l’arbre à reprendre de la vigueur. On peut aussi appliquer de la tourbe blonde, au pied de l’arbre, qui agira comme une véritable éponge quand il y aura un manque d’eau ». Les arbres fruitiers réclament quant à eux des soins spécifiques, comme le confirme Fabrice Teysonnier : « Pour les arbres fruitiers, il faut pratiquer un pincement, c’est-à-dire une opération de taille légère ».

Opter pour des espèces plus rustiques

Avec une sécheresse en 2018, et une autre cette année, les arbres ont souffert. Sylvain Durez conseille d’aménager son jardin différemment : « Si le problème de sécheresse perdure, il faut transplanter l’arbre dans un endroit moins ensoleillé. Il faut par exemple choisir un lieu de demi-ombre ». Le responsable du rayon végétal ajoute : « Je conseille également à mes clients d’apporter un système d’irrigation, avec par exemple des pompes. Surtout, je recommande d’acheter des espèces plus rustiques. Par exemple, je les dissuade d’acquérir un bambou, même si c’est à la mode, car c’est très gourmand en eau ».

Sur le même sujet

La Poste se réorganise en Savoie et Haute-Savoie

Les + Lus