• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Vigipirate urgence attentat : renforcement de la sécurité dans le Puy-de-Dôme

Suite à l’attentat de Strasbourg, mardi 11 décembre, le niveau « urgence absolue » du plan Vigipirate a été activé sur l’ensemble du territoire. Dans le Puy-de-Dôme, les responsables des services de sécurité (police nationale, gendarmerie, police aux frontières et services de renseignements) et de l’armée ont été réunis en préfecture, mercredi matin. Objectif : renforcer la sécurité dans le département. / © JOËL SAGET / AFP
Suite à l’attentat de Strasbourg, mardi 11 décembre, le niveau « urgence absolue » du plan Vigipirate a été activé sur l’ensemble du territoire. Dans le Puy-de-Dôme, les responsables des services de sécurité (police nationale, gendarmerie, police aux frontières et services de renseignements) et de l’armée ont été réunis en préfecture, mercredi matin. Objectif : renforcer la sécurité dans le département. / © JOËL SAGET / AFP

Au lendemain de la fusillade de Strasbourg, mercredi 12 décembre, la préfecture du Puy-de-Dôme a renforcé la sécurité  autour des sites sensibles et très fréquentés. Le niveau « urgence attentat », plus haut niveau du plan Vigipirate, a été déclenché dans toute la France.

Par K. T.

Suite à l’attentat de Strasbourg, mardi 11 décembre, le niveau « urgence absolue » du plan vigipirate a été activé sur l’ensemble du territoire. Dans le Puy-de-Dôme, les responsables des services de sécurité (police nationale, gendarmerie, police aux frontières et services de renseignements) et de l’armée ont été réunis en préfecture, mercredi matin. Objectif : renforcer la sécurité dans le département.

Il a ainsi été décidé de :
  •  Renforcer les patrouilles et les rondes dans tout le département ;
  •  Transmettre aux maires du département et aux responsables d’établissements recevant du public (ERP) les fiches de recommandations à mettre en œuvre et à porter à la connaissance du public dans le cadre du niveau « Urgence Attentat » ;
  • Recenser tous les événements prévus rassemblant du public afin de rappeler aux organisateurs les mesures de sécurisation des lieux.


Renforcer la sécurité des sites sensibles et de grande fréquentation

 
La préfecture demande à l’ensemble des élus, aux services de l’Etat ainsi qu’aux responsables des centres commerciaux et aux opérateurs « de prendre toutes les mesures utiles pour renforcer la sécurisation des sites sensibles et de grande fréquentation : marchés de Noël, centres commerciaux, grands magasins, rues commerçantes, cinémas, salles de spectacle, les sites touristiques ainsi que les lieux de culte, etc... ».
Enfin, la préfecture en appelle à la vigilance de chacun afin de « détecter tout comportement suspect (…) et signaler des faits, objets ou comportements pouvant indiquer un possible passage à l’acte.».
Vigipirate urgence attentat : renforcement de la sécurité dans le Puy-de-Dôme
Au lendemain de la fusillade de Strasbourg, mercredi 12 décembre, la préfecture du Puy-de-Dôme a renforcé la sécurité autour des sites sensibles et très fréquentés. Le niveau « urgence attentat », plus haut niveau du plan Vigipirate, a été déclenché dans toute la France. Intervenants : Emilie Guillot, Organisatrice - CentreFrance Evènements / Anne-Gaëlle Beaudouin-Clerc, Préfète du Puy-de-Dôme / Franck Lamand, Commerçant - C. Genet / A. John / G. Malfray / France 3 Auvergne

Sur le même sujet

Agression du maire de Saint-Alban-les-Eaux lors de la fête du 15 Août

Les + Lus