Violent incendie sur les hauteurs de Thiers (MAJ)

Des pompiers venus de tout le département du Puy-de-Dôme se sont mobilisés toute la nuit du 16 au 17 juillet 2015 pour venir à bout d'un feu de forêt sur les hauteurs de Thiers.
Des pompiers venus de tout le département du Puy-de-Dôme se sont mobilisés toute la nuit du 16 au 17 juillet 2015 pour venir à bout d'un feu de forêt sur les hauteurs de Thiers.

Quinze hectares de forêt au dessus de Thiers(63) se sont embrasés jeudi seize juillet dans la soirée. Toute la nuit, cent cinquante pompiers de tout le département se sont mobilisés. Dans l'après-midi du vendredi dix-sept juillet, les pompiers travaillent toujours à noyer les lisières de l'incendie.

Par France 3 Auvergne

Vendredi 17 juillet en fin de matinée, la zone des hauteurs de Thiers a été survolée en hélicoptère par les opérations de secours. Quinze hectares de forêt ont brûlé mais le feu est circonscrit. En début d'après-midi, une cinquantaine de pompiers luttent encore pour noyer les lisières de l'incendie et prévenir tout risque de reprise mais leur travail est rendu difficile par la chaleur et le terrain forestier très escarpé par endroits.

Le feu était contrôlé mais toujours actif le 17 juillet à neuf heures trente du matin et cent vingt pompiers venus de tout le département du Puy-de-Dôme étaient encore sur place encerclant la zone incendiée pour éviter toute propagation.

Au plus fort du sinistre les pompiers étaient cent cinquante à lutter contre cet incendie dont la cause est encore inconnue mais qui aurait démarré dans la carrière des Borbes, sur les hauteurs de Thiers. 
Une partie du feu risquait de se propager à des habitations, un système de protection a été mis en place dans le quartier "Les Belins" et vers vingt-trois heures, le feu était contrôlé.
Pour déterminer l'étendue exacte des dégats, un survol de la zone a déjà été fait dans la soirée du 16 juillet. 
Dans la soirée du 16 juillet, le Commandant Cescut, responsable des opérations a fait le point sur le sinistre. Il est interviewé par Laurent Pelletier.
ITW Commandant Cescut Chef de groupement


Sur le même sujet

Chorale de Roanne/ASVEL : 69-73

Les + Lus